FERNANDEZ DOMINIQUE (1929-    )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Romancier, essayiste et grand voyageur, Dominique Fernandez, élu à l'Académie française le 8 mars 2007, privilégie l'Italie – avec une nette prédilection pour Naples et la Sicile (Mère Méditerranée, 1965 ; Dictionnaire amoureux de l’Italie, 2008) – et la Russie (Dictionnaire amoureux de la Russie, 2004). Dans l'exploration de l'art baroque et de la culture italienne et russe, ses ouvrages mettent en lumière des références historiques, littéraires et esthétiques qui sont autant de prétextes à la méditation sur la condition de l'homme, non seulement politique, historique et morale mais aussi sensuelle.

Dominique Fernandez est né à Neuilly-sur-Seine le 25 août 1929. Il est le fils de Liliane Chomette, normalienne et professeur de lettres classiques, et de Ramon Fernandez, critique littéraire d'origine mexicaine.

Élève de l'École normale supérieure, agrégé d'italien en 1955, Dominique Fernandez est professeur à l'Institut français de Naples en 1957. Il épouse en 1961 Diane de Margerie, romancière et critique littéraire, avec qui il aura deux enfants. Il soutient sa thèse de doctorat en 1968, sur L'Échec de Pavese, une psychobiographie dont il est le spécialiste. Nommé professeur d'italien à l'université de Haute-Bretagne à Rennes, il se consacre à l'enseignement, à l'écriture et à la critique littéraire, notamment à la Quinzaine littéraire et au Nouvel Observateur. Il revendique le choix de l'homosexualité qu'il révèle lors de la parution en 1974 de Porporino ou les mystères de Naples (prix Médicis), l'histoire d'un castrat au xviiie siècle. Par la suite, il écrit Dans la main de l'ange (prix Goncourt 1982) sur la vie de Pasolini, puis La Course à l'abîme sur celle du Caravage (2003). Les artistes, parias sociaux et proscrits de génie dont il s'efforce de résoudre l'énigme, sont ses thèmes de prédilection. Avec Ramon (2009), l'écrivain fait un pas supplémentaire et s'efforce de comprendre le parcours de son père, Ramon Fernandez, cet intellectuel de gauche qui passa à la collaboration en 1 [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : enseignante en lettres modernes, critique de théâtre, experte pour le théâtre auprès de la Direction régionale des affaires culturelles d'Île-de-France

Classification


Autres références

«  FERNANDEZ DOMINIQUE (1929- )  » est également traité dans :

LITTÉRATURE & PSYCHANALYSE

  • Écrit par 
  • Jean BELLEMIN-NOEL
  •  • 7 688 mots

Dans le chapitre « Le surplomb de l'auteur »  : […] psychobiographie. Sa méthode a été définie, assez tardivement car la chose avait commencé sans le nom, par Dominique Fernandez, vers la fin des années 1960. Partant du postulat cher à Sainte-Beuve (« Tel arbre, tels fruits ») selon lequel on comprend mieux une œuvre si on fait la lumière sur la personnalité de l'auteur, le psychobiographe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/litterature-et-psychanalyse/#i_54923

Pour citer l’article

Véronique HOTTE, « FERNANDEZ DOMINIQUE (1929-    ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 05 octobre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/dominique-fernandez/