DOMESDAY BOOK

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Document cadastral du début de l'époque normande en Angleterre, le Domesday Book — ou simplement le Domesday — fut dressé par Guillaume le Conquérant. Devenu roi d'Angleterre après la défaite d'Harold à Hastings (1066), Guillaume voulut connaître, de façon précise, les biens et ressources du pays. La descriptio fut terminée en 1086 ; elle devait servir de base à l'établissement de l'impôt royal. La réunion des Sages qui avait eu lieu à cet effet avait recommandé d'envoyer des commissaires (legati) dans chacun des comtés du pays, avec ordre de fixer, avec le montant de leurs biens et revenus, le nombre de propriétaires nobles, d'hommes d'Église, de villageois, d'esclaves qui s'y trouvaient. L'enquête se fit en prenant pour base le hundred anglais (on appelle ainsi une division du comté, d'un type analogue au huntari des Goths), d'après le témoignage de douze jurés, six Anglais et six Normands. Toutefois, l'enquête ne porta pas sur les comtés les plus septentrionaux (région de Carlisle), ni sur certaines grandes villes comme Londres et Winchester, jouissant d'un régime fiscal particulier. Le document original consiste en deux volumes qui furent publiés par le gouvernement en 1783.

Grande-Bretagne, l'Angleterre normande

Grande-Bretagne, l'Angleterre normande

carte

Après sa victoire sur le comte Harold de Wessex lors de la bataille d'Hastings en 1066, le duc de Normandie Guillaume le Conquérant s'installe sur le trône d'Angleterre. Il fait procéder à un recensement de ses nouvelles possessions, consigné dans le Domesday Book, afin d'établir l'impôt... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Le Domesday Book est un document de premier ordre pour connaître l'état de l'Angleterre au début de l'époque normande. L'Angleterre y apparaît comme un pays de 2 millions d'habitants environ, dont la grande majorité cultive des terres libres de toute servitude seigneuriale. La plus grande partie du pays est couverte de « forêts », par quoi il faut entendre non seulement les forêts, mais aussi les marécages et les landes ou friches non propices à l'agriculture. L'élevage des moutons et des porcs et, ici et là, la culture des céréales constituent les principales ressources du pays.

En 1873, à la demande du Parlement, sont rassemblées les données d'un Nouveau Domesday Book, également intitulé Recensement des possesseurs du sol. Il omet d'étudier la propriété foncière à Londres, et les résultats sont présentés comté par comté. Il révèle que la part détenue par les pairs et les grands propriétaires variait de 40 à 70 p. 100 et consolide l'idée d'une extrême concentration des terres à la veille de la grande crise agricole (« Grande Dépression ») du dernier quart du siècle.

—  Roland MARX

Écrit par :

  • : professeur à l'université de Paris-III-Sorbonne nouvelle

Classification


Autres références

«  DOMESDAY BOOK  » est également traité dans :

CONQUÊTE DE L'ANGLETERRE PAR LES NORMANDS

  • Écrit par 
  • Pascal BURESI
  •  • 249 mots
  •  • 1 média

Guillaume, duc de Normandie (1035-1087), envahit l'Angleterre en 1066 parce qu'il refuse que le comte Harold de Wessex soit couronné roi d'Angleterre à sa place. En effet, le roi Édouard le Confesseur (1005-1066), fils de sa grand-tante, lui avait promis le trône en 1064. Le comte Harold est tué le 14 octobre 1066 à la bataille de Hastings défait p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/conquete-de-l-angleterre-par-les-normands/#i_13838

GUILLAUME LE CONQUÉRANT (1027 env.-1087)

  • Écrit par 
  • Jacques BOUSSARD
  •  • 2 472 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le roi d'Angleterre »  : […] Toute sa propagande est fondée sur l'idée de légitimité ; c'est pourquoi il ne confisque d'abord que les biens des Saxons, peu nombreux, qui ont porté les armes contre lui et qu'il considère comme traîtres et rebelles. En février 1067, Guillaume, triomphant, peut retourner en Normandie en laissant l'administration du royaume à son sénéchal, Guillau […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guillaume-le-conquerant/#i_13838

ROYAUME-UNI - Histoire

  • Écrit par 
  • Bertrand LEMONNIER, 
  • Roland MARX
  •  • 43 250 mots
  •  • 65 médias

Dans le chapitre « Le temps des invasions »  : […] Jusqu'en 1066, la Grande-Bretagne est une proie offerte à la tentation d'envahisseurs successifs et une entité qui ne découvre que rarement son unité. Jutes, Angles et Saxons, entre les  v e et vii e  siècles, ont ruiné l'œuvre romaine, anéanti la première christianisation, transformé les villes en déserts, refoulé vers l'ouest et le nord montagne […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/royaume-uni-histoire/#i_13838

SCIENCES SOCIALES PRÉHISTOIRE DES

  • Écrit par 
  • Bernard-Pierre LÉCUYER
  •  • 17 534 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Des capitulaires carolingiens à l'« État des feux » de 1328 »  : […] Des inventaires ou capitulaires de tous les biens (hommes, habitations, bétail et céréales) auraient été établis par les Carolingiens ; Pépin le Bref en 758 et Charlemagne en 762 auraient demandé une description détaillée de toutes les possessions ecclésiastiques : ces débuts de comptabilité économique ont d'ailleurs des antécédents dans les compt […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/prehistoire-des-sciences-sociales/#i_13838

Pour citer l’article

Roland MARX, « DOMESDAY BOOK », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 mars 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/domesday-book/