DOLNI-VESTONICE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Fouillé méthodiquement depuis 1924, d'abord sous la direction de K. Absolon, puis d'A. Bohmers (1939-1942) et, enfin, de B. Klima à partir de 1947, le gisement de Dolni-Vestonice, près de Hustopeče, au pied des monts Pavlov en Moravie (région de Brno en République tchèque), est un site particulièrement représentatif du type d'habitat et des modes de vie du Paléolithique supérieur des plaines de l'Europe centrale et orientale, c'est-à-dire du faciès pavlovien. Deux grandes habitations, aménagées dans le lœss, ont été découvertes auprès d'un important « charnier » de mammouths (représentant une centaine de carcasses). L'une des cabanes, ovale, comportait cinq foyers alignés dans son grand axe. La seconde, circulaire, de 6 mètres de diamètre environ et entourée d'une murette en pierre, renfermait au centre, sur un sol bien lissé, un four rudimentaire en pierre auprès duquel ont été retrouvés de nombreux fragments de figurines animales, faites d'un mélange d'argile et de poudre d'os, modelées et cuites.

Ce gisement a également livré quelques statuettes féminines représentant les deux types de schématisation caractéristiques des Vénus du Gravettien oriental (obèses ou filiformes). Une sépulture, découverte en 1949 et aménagée auprès de la première cabane, présentait des structures assez semblables à celles qui ont été étudiées à Kostienki (Russie) : le squelette d'un sujet féminin d'une quarantaine d'années, abondamment saupoudré d'ocre, gisait sur le côté, en position repliée. Deux omoplates de mammouth le recouvraient. Les datations obtenues par la méthode du carbone 14, pour cette station d'habitat, situent son occupation aux alentours de ~ 26000.

—  Marie-Thérèse BOINAIS

Écrit par :

  • : diplômée de l'École du Louvre, diplômée d'études supérieures, École pratique des hautes études

Classification


Autres références

«  DOLNI-VESTONICE  » est également traité dans :

ART PRÉHISTORIQUE EUROPÉEN - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Jean-Paul DEMOULE
  •  • 413 mots

— 40000-— 35000 Des traits gravés apparaissent à la fin du Paléolithique moyen. Dus aux derniers Néandertaliens, ils témoignent de l'existence de systèmes de signes matériels. — 32000-— 28000 Datations par le carbone 14 de la grotte Chauvet (découverte en Ardèche en 1994). Ces dates prouvent une émergence précoce de l'art pariétal animalier dans le sud de la France. — 30000-— 25000 Aurignacien […] Lire la suite

PRÉHISTORIQUE ART

  • Écrit par 
  • Laurence DENÈS, 
  • Jean-Loïc LE QUELLEC, 
  • Michel ORLIAC, 
  • Madeleine PAUL-DAVID, 
  • Michèle PIRAZZOLI-t'SERSTEVENS, 
  • Denis VIALOU
  •  • 27 698 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Fonds technologique et cultures paléolithiques »  : […] La pratique systématique du débitage laminaire des nucléus de silex, l'invention d'outils ou d'armes en pierre mieux appropriés, la création d'un outillage diversifié en os et bois de renne donnèrent aux chasseurs paléolithiques des possibilités nouvelles et améliorèrent sensiblement leurs techniques d'approvisionnement. Mieux équipés, ils collectèrent plus aisément leur nourriture animale et vég […] Lire la suite

PREMIÈRES STATUETTES FÉMININES

  • Écrit par 
  • Jean-Paul DEMOULE
  •  • 230 mots
  •  • 1 média

Les premières représentations humaines sont des représentations féminines. La plupart de ces « Vénus » datent de la période dite « gravettienne » (— 25000-— 20000), à l'exception de la statuette de Hohle Fels, découverte en 2008 dans le sud de l'Allemagne, qui appartient à la période « aurignacienne » ; d'un style différent, elle est datée entre 31 000 et 35 000 ans. Ce sont des statuettes d'ivoir […] Lire la suite

Pour citer l’article

Marie-Thérèse BOINAIS, « DOLNI-VESTONICE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 06 août 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/dolni-vestonice/