BUZZATI DINO (1906-1972)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Longtemps considérée par la critique italienne comme « une exception », « un cas », placée sous le signe de l'étrange, du surréel, du fantastique, de l'absurde, l'œuvre narrative de Dino Buzzati est particulièrement atypique dans le panorama du roman italien de la seconde moitié du xxe siècle dont les motivations premières furent l'engagement politique, les aspirations sociologiques, les objectifs réalistes. En France, l'œuvre de cet écrivain a rencontré un succès considérable aussi bien auprès du grand public que du côté des intellectuels, et cela dès 1942, avec la traduction du Désert des Tartares.

Le Désert des Tartares, V. Zurlini

Le Désert des Tartares, V. Zurlini

Photographie

Le Désert des Tartares (1976), de Valerio Zurlini (1926-1982), d'après le roman de Dino Buzzati. 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

La dialectique du désert

Dino Buzzati naît à Belluno en 1906. Il meurt d'un cancer à Milan en 1972. Son père est professeur de droit international à l'université de Pavie. Sa mère est la sœur de l'écrivain et critique littéraire Dino Mantovani. Passionné d'écriture, de musique, de dessin et d'escalade en montagne, Buzzati entreprend des études de droit à Milan. Avant même d'obtenir son diplôme, il entre en 1928 comme stagiaire à la rédaction du quotidien milanais Il Corriere della sera. Il y accomplira jusqu'à la fin de ses jours une carrière à la fois de rédacteur en chef, de grand reporter et de critique d'art. Envoyé spécial en 1939 à Addis-Abeba, il est chroniqueur de guerre en 1940 sur le croiseur Fiume alors que paraît son roman le plus célèbre, Le Désert des Tartares (Il Deserto dei Tartari).

Au seuil du grand conflit mondial, Buzzati imagine une allégorie puissante de la condition humaine à travers le personnage du lieutenant Giovanni Drogo, destiné à passer toute sa vie dans une forteresse perdue, le vieux fort Bastiani, figée dans l'étendue immobile d'un désert sans espoir. Cet homme attend aussi ardemment qu'inutilement un ennemi et une gloire qui ne viendront jamais, sinon sous les traits de la Mort silencieuse. C'est le récit de l'échec, d'une vie brisée par le quotidien, l'inertie et le conformisme, par les rituels routiniers qui caractérisent la carrière milita [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

  • : professeur habilité à diriger des recherches en art moderne et contemporain

Classification


Autres références

«  BUZZATI DINO (1906-1972)  » est également traité dans :

LE DÉSERT DES TARTARES, Dino Buzzati - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Carina MEYER-BOSCHI
  •  • 795 mots
  •  • 1 média

Après Barnabò des montagnes (1930) et Le Secret du Bosco vecchio (1935), le troisième roman de Dino Buzzati (1906-1972), Le Désert des Tartares , est accueilli en 1940 comme l'une de ses réalisations littéraires les plus abouties. Portant une attention constante à la nature et aux paysages, l'auteur y recrée l'atmosphère irréelle de ses premiers […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-desert-des-tartares/#i_2634

Voir aussi

Pour citer l’article

Giovanni JOPPOLO, « BUZZATI DINO - (1906-1972) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 15 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/dino-buzzati/