MENDELEÏEV DMITRI IVANOVITCH (1834-1907)

Médias de l’article

Dmitri Mendeleïev

Dmitri Mendeleïev
Crédits : Hulton Getty

photographie

Tableau périodique des éléments

Tableau périodique des éléments
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Premier tableau

Premier tableau
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau


La vie de Mendeleïev

Dmitri Ivanovitch Mendeleïev est né à Tobolsk (Sibérie). Il soutient à Saint-Pétersbourg, en 1855, une thèse de fin d'études sur l'isomorphisme en liaison avec les autres rapports entre les formes cristallines et la composition. Au cours de la préparation de sa thèse de maître ès sciences, sur les volumes spécifiques (1856), il se familiarise avec les idées d'Amedeo Avogadro et de Charles Gerhardt sur la structure moléculaire des gaz (deux volumes égaux de gaz contiennent le même nombre de molécules).

En 1859, il reçoit une bourse d'études et se rend à Heidelberg où travaillent Gustav Kirchhoff et Robert Bunsen. Il y étudie la capillarité et l'ébullition des liquides. C'est ainsi qu'il met en évidence, neuf ans avant Thomas Andrews, la température critique, qu'il nomme « température absolue d'ébullition », et qu'il définit comme étant la température au-dessus de laquelle un gaz ne peut être liquéfié par simple compression.

Mendeleïev assiste, en 1860, au premier Congrès international de chimistes, à Karlsruhe, où un effort spécial d'unification des notations et conventions est effectué. La question des poids moléculaires (ou atomiques) est l'une des plus importantes, et le chimiste italien Stanislao Cannizzaro y défend le système de Gerhardt, basé sur la loi d'Avogadro-Ampère. L'influence de ce congrès sur la future découverte de la loi périodique est indéniable.

En 1864, il soutient sa thèse de doctorat intitulée Considérations sur la combinaison de l'alcool et de l'eau.

En 1867, il est nommé professeur de chimie à l'université de Saint-Pétersbourg, et il enseigne la chimie minérale. Il rédige alors les Principes de chimie, qui paraissent entre 1868 et 1871. C'est au cours de cette rédaction qu'il aboutit à la classification périodique des éléments, fruit de quinze années d'études. La première version du tableau est présentée le 6 mars 1869, devant la Société chimique russe, sous forme d'un rapport sur la relation entre les propriétés et le poids atom[...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages


Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis



Écrit par :

  • : agrégé de sciences physiques, docteur ès sciences, maître de recherche au C.N.R.S.

Classification


Autres références

«  MENDELEÏEV DMITRI IVANOVITCH (1834-1907)  » est également traité dans :

ATOMIQUE PHYSIQUE

  • Écrit par 
  • Philippe BOUYER, 
  • Georges LÉVI
  •  • 6 703 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La structure dite « grossière ». Le tableau périodique »  : […] posteriori le tableau périodique des éléments établi en 1869 par Dmitri Mendeleïev. En effet, la capacité d'un atome à se lier à un autre pour former une molécule dépend essentiellement des électrons des couches externes, dits électrons de valence. Les grandeurs qui interviennent le plus sont le nombre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/physique-atomique/#i_11219

TABLEAU PÉRIODIQUE DES ÉLÉMENTS

  • Écrit par 
  • Séverine BLÉNEAU-SERDEL
  •  • 1 954 mots
  •  • 3 médias

de classe scientifique, a bien changé de visage depuis son invention. Sa première représentation est due au Russe Dmitri Ivanovitch Mendeleïev (1834-1907) en 1869, d’où le nom de tableau de Mendeleïev qui lui est aussi donné. À cette époque, seuls 63 éléments étaient connus. En décembre 2015, quatre nouveaux éléments chimiques ont été intégrés […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tableau-periodique-des-elements/#i_11219

Pour citer l’article

René BIMBOT, « MENDELEÏEV DMITRI IVANOVITCH - (1834-1907) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/dimitri-ivanovitch-mendeleiev/