DHIKR

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Transcrit également zikr, le dhikr désigne en arabe la remémoration, puis la mention arabe du souvenir, spécialement la prière rituelle ou litanie que récitent les mystiques musulmans (soufis) dans le dessein de rendre gloire à Dieu et d'atteindre la perfection spirituelle ; le mot désigne enfin la technique de cette remémoration. Fondé sur les prescriptions coraniques : « Remémore-toi (udhkur) ton Seigneur, quand tu auras oublié » (xviii, 24) et : « Ô vous qui croyez, remémorez-vous (udhkurū) Allāh en une abondante invocation (dhikr kathir) » (xxxiii, 41), le le dhikr est un « souvenir » de Dieu produit par la répétition fréquente de ses noms. N'étant à l'origine que la récitation du Coran et de différents textes religieux chez les ascètes et les mystiques, il est progressivement devenu une formule (lā ilāh illā'llāh, « il n'est pas d'autre Dieu que Dieu » ; Allāhu akbar, « Dieu est le plus grand » ; al-ḥamdu lī'llah, « louange à Dieu » ; astaghfiru'llāh, « je demande pardon à Dieu ») répétée à voix haute ou à voix basse dans les positions et avec les modes de respiration prescrits. Quand s'établirent des confréries soufites (ṭarīqahs), chacune adopta un dhikr particulier pour le réciter dans la solitude (par exemple, à la suite de chacune des cinq prières quotidiennes obligatoires, appelées ṣalāts) ou en communauté, surtout à l'office du vendredi.

Le dhikr, comme le fikr (la méditation), est une méthode qui est à la disposition du soufi dans son effort pour atteindre l'union avec Dieu. Les mots et les syllabes qui sortent des lèvres dans cet exercice vocal n'ont de valeur que s'ils sont accompagnés au fond du cœur de l'intention droite (nīyah). À une étape ultérieure, le dhikr est articulé par le cœur (qalb) même, jusqu'à ce que finalement le soufi laisse pénétrer le dhikr dans son être le plus profond (sirr), atteignant un état de beauté spirituelle (iḥsān) et même d'union avec Dieu (tawḥīd).

Selon Ibn ‘Aṭā' Allāh, il s'agit d'un véritable état : « Si tu quittes le dhikr, lui ne te quitte pas » et l'être entier du soufi devient « une langue prononçant le dhikr ».

—  Richard GOULET

Écrit par :

  • : docteur de troisième cycle, chargé de recherche au C.N.R.S.

Classification


Autres références

«  DHIKR  » est également traité dans :

CONFRÉRIES MUSULMANES

  • Écrit par 
  • Charles-Robert AGERON
  •  • 1 563 mots

Dans le chapitre « La voie vers Dieu »  : […] Ces associations religieuses sont appelées en arabe t'ariqā (pluriel : t'uruq ), c'est-à-dire « voie », « chemin du voyage vers Dieu », bien que ce mot désigne plus exactement l'ensemble des rites d'entraînement spirituel proposés par les diverses congrégations. Le mot français « confréries » est employé par analogie, car les affiliés portent le nom […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/confreries-musulmanes/#i_36460

‘ĪSAWIYYA

  • Écrit par 
  • Mostafa Ibrahim MORGAN
  •  • 213 mots

Confrérie religieuse marocaine fondée au xv e  siècle par Muḥammad ibn ‘Īsá, la ‘Īsawiyya s'apparente, dans une large mesure, à la confrérie appelée shāḍiliyya, mais elle s'en distingue par certaines pratiques particulières telles que le dhīkr , qui est une danse litanique se terminant par une sorte de convulsion où le sujet, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/isawiyya/#i_36460

ISLAM (La religion musulmane) - Les sciences religieuses traditionnelles

  • Écrit par 
  • Chafik CHEHATA, 
  • Roger DELADRIÈRE, 
  • Daniel GIMARET, 
  • Guy MONNOT, 
  • Gérard TROUPEAU
  •  • 12 202 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La voie spirituelle et le soufisme »  : […] Celui qui aspire à Dieu, le murīd , est généralement désigné comme étant un mutaṣawwif , c'est-à-dire un homme qui entre dans la voie spirituelle, le taṣawwuf , et qui, s'il parvient au terme, sera un ṣūfī . Mais le mot ṣūfī a pris un sens beaucoup plus large ; il s'applique alors à tout […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/islam-la-religion-musulmane-les-sciences-religieuses-traditionnelles/#i_36460

MARABOUTISME

  • Écrit par 
  • Roger ARNALDEZ
  •  • 3 140 mots

Dans le chapitre « Islamisation des anciens cultes »  : […] Dans l'évolution du maraboutisme, l'influence des vieilles croyances et pratiques berbères est considérable. Fondamentalement, il faut noter la croyance aux génies : ils se tiennent près des sources, dans les arbres et les grottes, prennent la forme d'animaux, s'attachent aux pierres. Nombreux sont, au Maghreb, les tas de pierres ( kerkour ) qui inspirent encore des sentiment […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maraboutisme/#i_36460

MU‘TAZILISME

  • Écrit par 
  • Roger ARNALDEZ
  •  • 5 844 mots

Dans le chapitre « Le problème de la liberté »  : […] La doctrine de la liberté est d'abord exigée par la conception rationnelle que les mu‘tazilites ont de Dieu : Dieu est juste (principe de la justice : ‘ adl ) et ne fait que le bien. Il ne peut donc créer des infidèles et des impies, ni créer dans l'homme des actes d'impiété ou d'infidélité (ou, s'il le peut absolument parlant, puisqu'il est tout-puissant, il ne le fait pas). […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mu-tazilisme/#i_36460

SHĀDILIYYA ou CHĀDHILĪYA

  • Écrit par 
  • Joseph CUOQ
  •  • 1 049 mots

Première confrérie musulmane à avoir vu le jour au Maghreb, la Shādiliyya (ou Shāduliyya) est postérieure aux trois confréries mères qui ont surgi au xii e et au xiii e siècle, au Proche-Orient : la Qādiriyya, la Rifā‘iyya et la Suhrawardiyya. Elle eut pour fondateur Abū l-Ḥasan al-Shādilī, né à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/shadiliyya-chadhiliya/#i_36460

SOUFISME ou ṢŪFISME

  • Écrit par 
  • Jacqueline CHABBI
  •  • 4 023 mots

Dans le chapitre « L'Irak, berceau du soufisme »  : […] C'est en Irak, centre du pouvoir califal à partir du milieu du ii e / viii e siècle, creuset intellectuel et carrefour d'influences diverses (Massignon, Passion , chapitres consacrés à la formation d'Al-Ḥallādj), dans les cercles mystiques de métropoles comme Bassora (Al-Ba […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/soufisme-sufisme/#i_36460

Pour citer l’article

Richard GOULET, « DHIKR », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 septembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/dhikr/