DÉRIVE DES CONTINENTS (modélisation numérique)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Les continents dans le système Terre

La plupart des premières modélisations de la convection dans le manteau ne prenaient pas en compte la présence des continents. Mais depuis la fin des années 1980, des modélisations expérimentales et numériques ont été développées pour mieux appréhender la rétroaction entre les mouvements du manteau et la dérive des continents. Pour y parvenir, il a fallu simplifier le « système Terre » et conceptualiser ce que représente un continent dans celui-ci. Premièrement, un continent ne s'arrête pas à la croûte : il faut prendre en compte l'ensemble de la lithosphère, c'est-à-dire considérer aussi la partie mantellique qui agit comme la quille d'un navire pour la croûte continentale. Son épaisseur est de 150 à 200 kilomètres, d'après la sismologie. En second, il faut considérer que la lithosphère continentale est moins dense que le manteau environnant : elle flotte dessus.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Écrit par :

  • : professeur des Universités, laboratoire de géologie de Lyon Terre, planètes, environnement à l'École normale supérieure de Lyon

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Nicolas COLTICE, « DÉRIVE DES CONTINENTS (modélisation numérique) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/derive-des-continents-modelisation-numerique/