Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

LAWRENCE DAVID HERBERT (1885-1930)

Bibliographie

Principales œuvres de D. H. Lawrence La plupart des œuvres et, en particulier, les romans, ont paru à Londres dans la Phoenix Edition. Autres éditions : The Complete Short Stories, 3 vol., Londres, 1935 ; Letters to Bertrand Russell, H. T. Moore éd., New York, 1948 ; The Collected Letters, introd. H. T. Moore, 2 vol., Londres, 1962 ; The Complete Poems, V. de Sola Pinto et W. Roberts éd., 2 vol., Londres, 1964 ; Letters and Works, éd. J. T. Boutton et al., Cambridge Univ. Press, à partir de 1979. Le Paon blanc (The White Peacock, 1911), trad. J. Fournier-Pargoire, Paris, 1933 ; Le Profanateur (The Trespasser, 1912), trad. J. Gouirand, Paris, 1988 ; Amants et fils (Sons and Lovers, 1913), trad. J. Fournier-Pargoire, Paris, 1936 ; L'Arc-en-ciel (The Rainbow, 1915), trad. A. Loisy, Paris, 1939 ; Crépuscule sur l'Italie (Twilight in Italy, 1916), Paris, 1939 ; Femmes amoureuses (Women in Love, 1920), trad. G. Limbour et M. Rancès, Paris, 1934 ; La Fille perdue (The Lost Girl, 1920), trad. H. et R. Alix, Paris, 1933 ; Sardaigne et Méditerranée (Sea and Sardinia, 1921), Paris, 1946 ; La Verge d'Aaron (Aaron's Rod, 1922), trad. M. Rancès, Paris, 1935 ; Fantaisie de l'inconscient (Fantasia of the Unconscious, 1922), Paris, 1932 ; Études sur la littérature classique américaine (Studies in Classic American Literature, 1923), trad. T. Aubray, Paris, 1948 ; Kangourou (Kangaroo, 1923), trad. M. Rancès, Paris, 1933 ; Jack dans la brousse (The Boy in the Bush, 1924), trad. L. Brach, Paris, 1938 ; La Femme et la bête (St Mawr, 1925), trad. J. Cabalé, Paris, 1932 ; Le Serpent à plumes (The Plumed Serpent, 1926), trad. D. Clairouin, Paris, 1934 ; L'Amazone fugitive (The Woman who Rode Away, 1928), Paris, 1936 ; L'Amant de lady Chatterley (Lady Chatterley's Lover, 1928), trad. F. Roger-Cornaz, préf. A. Malraux, Paris, 1932 (1re éd. angl.1960) ; L'homme qui était mort (The Man Who Died, 1929), trad. J. Dalsace et Drieu la Rochelle, Paris, 1933 ; Défense de lady Chatterley (A Propos of Lady Chatterley's Lover, 1930), trad. J. Benoist-Méchin, Paris, 1932 : La Vierge et le gitan (The Virgin and the Gipsy, 1930), trad. E. Frédéric-Moreau, Paris, 1980 ; Apocalypse (1931), trad. F. Deleuze, Paris, 1978 ; Lettres choisies (1932), Paris, 1934 ; Promenades étrusques (Etruscan Places, 1932), trad. T. Aubray, Paris, 1949 ; La Dame exquise (The Lovely Lady, 1933), trad. J. Fournier-Pargoire, Paris, 1935 ; La Princesse (The Princess), trad. P. Leyris, Paris, 1968 ; Éros et les chiens (Phoenix, 1935-1961), trad. T. Lauriol, Paris, 1968 ; Homme d'abord (Phoenix, 1935-1961), trad. T. Aubray, Paris, 1969 ; Île mon île (England my England), trad. L. Dilé, Paris, 1969 ; Poèmes, trad. J. J. Mayoux, Paris, 1976 ; Lady Chatterley et l'homme des bois, trad. J. Malignon, Paris, 1977 ; Interviews and Recollections, 2 vol., éd. N. Page, Macmillan, 1981. Études E. Delavenay, D. H. Lawrence, l'homme et la genèse de son œuvre, 2 vol., Paris, 1969

« D. H. Lawrence », no spéc. Cahiers de L'Herne, 1988

D. Ellis & H. Mills, D. H. Lawrence's non-fiction, Cambridge Univ. Press, 1988

D. Gillès, D. H. Lawrence, le puritain scandaleux, Paris, 1964

C. Jordis, Le Paysage et l'amour dans le roman anglais, Seuil, 1993

F. Lawrence, Lawrence et moi, Paris, 1936

F. R. Leavis, Lawrence Novelist, Londres, 1955

J. Middleton Murry, Son of Woman, Londres, 1931

H. T. Moore, The Life and Works of D. H. Lawrence, New York, 1951

H. T. Moore & F. Hoffmann, The Achievement of D. H. Lawrence, Oklahoma City, 1953

E. Nehls, A Composite Biography, 3 vol., Madison, 1957-1959.

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

Classification

Pour citer cet article

Diane de MARGERIE. LAWRENCE DAVID HERBERT (1885-1930) [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

Autres références

  • ANGLAIS (ART ET CULTURE) - Littérature

    • Écrit par Elisabeth ANGEL-PEREZ, Jacques DARRAS, Jean GATTÉGNO, Vanessa GUIGNERY, Christine JORDIS, Ann LECERCLE, Mario PRAZ
    • 28 170 mots
    • 30 médias
    ...autre romancier anglais, Thomas Hardy (1840-1928), s'est efforcé, avec un succès inégal, d'exprimer cette relation métaphysique : pour David Herbert Lawrence (1885-1930), cependant, la force de Hardy ne réside pas dans les idées, mais dans son instinct et sa sensibilité qui sont autrement...
  • FEMMES AMOUREUSES, D. H. Lawrence - Fiche de lecture

    • Écrit par Marc PORÉE
    • 966 mots

    D'abord publié aux États-Unis en 1920, avant de paraître en Angleterre l'année suivante, Femmes amoureuses est le plus ambitieux des romans de D.H. Lawrence (1885-1930). Considéré aujourd'hui comme l'une des œuvres phares du modernisme, avec Ulysse de Joyce et La Terre vaine...

  • FORSTER EDWARD MORGAN (1879-1970)

    • Écrit par Diane de MARGERIE
    • 1 973 mots
    ...également présent dans The Ordeal of Richard Feverel de Meredith avec lequel le Journey a plus d'un point commun ; fascination lawrencienne avant Lawrence pour ce qui s'oppose : ainsi Rickie, l'intellectuel, est-il attiré par Stephen, le bâtard, son demi-frère, enfant de la nature. Ce Stephen, brutal,...
  • HUXLEY ALDOUS (1894-1963)

    • Écrit par Ann Daphné GRIEVE
    • 1 088 mots
    • 1 média

    L'abondance de l'œuvre — poèmes, essais et romans —, la force de la personnalité et l'originalité de l'itinéraire intellectuel assurent une place de choix à Aldous Huxley dans le panthéon des écrivains britanniques. Il a été l'un des plus brillants intellectuels de sa génération en Angleterre. Son...

Voir aussi