DAUMIER, L'ÉCRITURE DU LITHOGRAPHE (exposition)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'œuvre d'Honoré Daumier (1808-1879), trop longtemps ignorée dans sa diversité, a été redécouverte lors de la grande rétrospective qui s'est tenue au Galeries nationales du Grand Palais à Paris en 2000. Le bicentenaire de la naissance de l'artiste a permis d'approfondir la connaissance que nous avons de lui grâce à l'exposition consacrée à L'Écriture du lithographe sous la direction de Valérie Sueur-Hermel à la Bibliothèque nationale de France, site Richelieu, du 4 mars au 8 juin 2008. Confiée à trois spécialistes reconnus de Daumier – Ségolène Le Men, Michel Melot et Philippe Kaenel –, l'analyse des œuvres souligne leurs qualités exceptionnelles. De la monarchie de Juillet à la chute du second Empire, une formidable comédie humaine se déploie au fil des lithographies sélectionnées parmi les quatre mille issues de son activité de dessinateur de presse. Le processus d'élaboration des lithographies constitue l'essentiel du parcours de l'exposition. Passionnante et véritable originalité dont rend compte l'excellent catalogue.

Bien des motifs sont connus par la consultation des périodiques auxquels Daumier a contribué, comme La Silhouette, La Caricature, L'Association mensuelle, Le Boulevard, Le Journal amusant et surtout Le Charivari. Cependant, grâce au dépôt légal, les fonds exposés montrent des épreuves « sur blanc » en regard de tirages sur papier journal, ainsi que quelques-unes des rares pierres lithographiques existantes. L'ensemble donne aux créations de Daumier leur véritable dimension artistique, exprimant sa verve comme son formidable talent graphique.

La présentation suit la chronologie de la carrière de Daumier et à celle d'une époque dont il aura forgé les images critiques les plus fortes. De la monarchie de Juillet à la révolution de 1848 et à la IIe République, puis à la vie sous le second Empire, une écriture personnelle s'affirme tout au long de l'œuvre lithographié. Parmi les œuvres marquantes se trouve le célèbre Gargantua (1831) où Louis-Philippe, trônant sur une chaise percée, dévore les pièces de mon [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Nelly FEUERHAHN, « DAUMIER, L'ÉCRITURE DU LITHOGRAPHE (exposition) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 27 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/daumier-l-ecriture-du-lithographe/