DALMATIE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Région littorale de la Croatie — l'une des six républiques socialistes fédératives de Yougoslavie, qui a proclamé son indépendance en 1991 —, entre le golfe de Kvarner au nord et le littoral monténégrin au sud.

Étroite frange littorale et insulaire d'un épais bourrelet montagneux, la Dalmatie (Dalmacija, 480 696 hab. selon les estimations de 2007) juxtapose à une Croatie et à une Bosnie-Herzégovine essentiellement continentales une marge méditerranéenne, dont les hivers connaissent cependant des coups de froid dus au vent du nord-est, la bora. Son relief est celui d'une côte de submersion en structure plissée : chapelets d'îles anticlinales allongées que séparent des bras de mer synclinaux, les kanali. Serrée de près par la montagne karstique, elle ne s'épanouit que dans le flysch, en arrière de Zadar, où se trouvent les meilleures possibilités agricoles.

Interposée pendant des siècles entre la Bosnie turque et la mer, la Dalmatie doit nombre de ses traits originaux aux influences italiennes. Dominée par Venise (à l'exception de Dubrovnik) de 1420 à 1797, elle est restée ensuite austro-hongroise, sauf pendant l'intermède napoléonien des Provinces Illyriennes (1805-1814), jusqu'à la naissance de la Yougoslavie en 1918. L'Italie l'a longtemps considérée comme terra irredenta et a détenu Zadar (Zara) et quelques îles jusqu'en 1945.

La Dalmatie a largement bénéficié des progrès économiques de la Yougoslavie socialiste : le port de Split (175 140 hab. selon le recensement de 2001 ; chantiers navals, cimenterie, industries chimiques) fut le second du pays en dépit d'une desserte insuffisante ; celui de Ploče est relié par voie ferrée à Sarajevo. La bauxite locale est traitée par l'usine d'aluminium de Šibenik. Une route dessert tout le littoral et se prolonge, à travers le Monténégro, vers la Serbie et la Macédoine. Elle a facilité le développement d'un tourisme de masse, tant national qu'étranger, pour lequel ont été construits des complexes hôteliers avec le concours d'investissements étrangers et aussi de prêts de la Banque mondiale.

Ce développement entraîne une polarisation des activités et des hommes sur le littoral. Les îles, qui vivaient, comme celles de l'archipel grec, de pêche artisanale et de polyculture méditerranéenne, ont presque toutes été vidées par un siècle d'émigration transocéanique. L'arrière-pays immédiat (Zagora) se dépeuple à son tour au profit des centres urbains et, en particulier, de ceux des pays industrialisés d'Europe occidentale.

—  Michel ROUX

Écrit par :

Classification


Autres références

«  DALMATIE  » est également traité dans :

BOSNIE-HERZÉGOVINE

  • Écrit par 
  • Emmanuelle CHAVENEAU, 
  • Renaud DORLHIAC, 
  • Nikola KOVAC, 
  • Noel R. MALCOLM
  • , Universalis
  •  • 13 484 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Antiquité et Moyen Âge »  : […] ère, les populations qu'ils rencontrèrent appartenaient surtout à des tribus illyriennes. La majeure partie de la Bosnie moderne fut alors incorporée à la province romaine de Dalmatie. Au cours des ive et ve siècles de notre ère, les armées romaines subirent plusieurs défaites sévères dans cette région tombée aux mains des Goths. Quand ces […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bosnie-herzegovine/#i_38536

CROATIE

  • Écrit par 
  • Emmanuelle CHAVENEAU, 
  • Christophe CHICLET, 
  • Ivo FRANGES, 
  • Mladen KOZUL
  •  • 9 190 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « L'illyrisme unificateur »  : […] de l'unification de la langue. Ce que l'on appelle le renouveau national et littéraire se produit en 1835 à Zagreb et en Slavonie, en 1860 en Dalmatie et vers 1880 en Istrie. Si la Dalmatie se rapproche du centre dès la fin du xixe siècle, l'Istrie devra attendre la proclamation de l'Assemblée des partisans la rattachant à la Croatie, en 1943 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/croatie/#i_38536

DINARIDES

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN
  •  • 5 738 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les Dinarides »  : […] nord au sud : en Istrie affleurent à la côte les calcaires de la zone dalmate, surmontés par les marnes et grès du flysch qui occupent le centre de la péninsule ; au sud lui fait suite la côte du Velebit caractérisée par la plongée directe des calcaires du Karst dans la mer ; vient ensuite la côte dalmate […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dinarides/#i_38536

KÁLMÁN (1068-1116) roi de Hongrie (1095-1116) roi de Croatie et Dalmatie (1102-1116)

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 220 mots

Neveu et successeur de saint Ladislas, Kálmán Ier (Koloman, Coloman) appartient à la dynastie nationale des Arpadiens. Il achève la conquête de la Croatie, qu'avait entreprise son prédécesseur, et prend le titre de roi de Croatie ; celle-ci conserve son autonomie à l'intérieur du royaume de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kalman/#i_38536

NJEGOS PETAR Ier PETROVIC (1747 env.-1830)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 399 mots

dans le conflit entre les grandes puissances. Lorsque, par le traité de Presbourg (1805), l'Autriche cède la Dalmatie à la France, Petar s'allie avec les Russes jusqu'en 1807, puis avec les Britanniques en 1813 afin de maintenir son occupation de la ville et de la baie de Kotor. Après le départ des Français en 1813, Petar annexe la région en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/njegos/#i_38536

OUSTACHIS

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 580 mots
  •  • 2 médias

Du serbo-croate ustaša (révolutionnaire), les oustachis ont constitué le parti fasciste croate. Fondé en 1929 par un avocat de Zagreb, Ante Pavelić, le mouvement oustaša constituera de 1941 à 1944 le parti unique du royaume fantoche de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oustachis/#i_38536

RAGUSE

  • Écrit par 
  • Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE
  •  • 664 mots

Ville fortifiée située sur la côte dalmate (en Croatie). Construite au vie siècle par une colonie de réfugiés venus d'Épidaure, Raguse (aujourd'hui Dubrovnik) fut détruite au début du viie siècle par les Avars, puis soumise à la domination de Byzance. Au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/raguse/#i_38536

SLAVES

  • Écrit par 
  • Denise EECKAUTE, 
  • Paul GARDE, 
  • Michel KAZANSKI
  •  • 22 534 mots
  •  • 46 médias

Dans le chapitre « La pénétration de l'Empire byzantin »  : […] au-delà du Danube l'Illyrie, l'Épire, l'Istrie, la Vénétie, la Dalmatie ; les Slaves pénétrèrent jusque dans le Péloponnèse et atteignirent les îles de la mer Égée. Des chroniques syriennes datent de 551 l'arrivée de cette seconde vague ; l'apaisement qui suivit permit la reprise de la politique d'assimilation non sans sursaut ni répression, tel […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/slaves/#i_38536

SPLIT, ital. SPALATO

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 730 mots

Principale ville de Dalmatie, en Croatie, Split (165 890 hab. au recensement de 2011) est située sur une péninsule de la mer Adriatique et possède, dans sa partie méridionale, un port abrité en eaux profondes. Ce centre de commerce et de transport majeur est surtout connu pour les ruines du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/split-spalato/#i_38536

YOUGOSLAVIE

  • Écrit par 
  • Christophe CHICLET, 
  • Catherine LUTARD, 
  • Robert PHILIPPOT
  • , Universalis
  •  • 15 190 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « La formation de la Yougoslavie »  : […] et du Monténégro de 1914, la Carniole, la Croatie-Slavonie, la Dalmatie, la Bosnie-Herzégovine, la Bačka et le Banat occidental et prévoient quelques petites ratifications aux dépens de la Bulgarie. Le royaume, qui rassemble quelque 12 millions d'habitants, y compris d'importantes minorités allemande, roumaine, hongroise […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/yougoslavie/#i_38536

Pour citer l’article

Michel ROUX, « DALMATIE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/dalmatie/