CORVETTE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Construite au xviie siècle, la corvette devrait son nom au corbita de la marine antique. De fines proportions, armée et gréée comme la frégate, mais ne dépassant pas une vingtaine de mètres, elle assure, dans l'escadre, des missions de reconnaissance, de transmission, de répétition de signaux. À partir de 1750, la corvette prend de plus grandes proportions et devient vaisseau de ligne. En 1773, elle sert déjà de navire-école.

—  Jacques MÉRAND

Écrit par :

Classification

Autres références

«  CORVETTE  » est également traité dans :

NAVIGATION MARITIME

  • Écrit par 
  • Michel MOLLAT DU JOURDIN
  •  • 7 613 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « L'apogée de la marine à voile »  : […] L'ère des Grandes Découvertes avait donné à la marine à voile ses lettres de créance ; l'ère suivante, celle des compétitions pour l'exploration des richesses et la maîtrise des mers, consacre le grand voilier à vocation militaire. Époque du vaisseau par excellence, les xvii e et xviii e  siècles sonnent le glas de la marine à rames qui, dans un ultime éclat, atteint à la perfection du bateau lon […] Lire la suite

Les derniers événements

26 juin - 1er juillet 2019 Venezuela. Dénonciation d'une tentative de putsch et mort d'un opposant en détention.

corvette Rafael Acosta Arévalo meurt en détention. Il était emprisonné depuis le 21, accusé d’avoir participé à cette tentative de coup d’État. L’opposition et les États-Unis affirment qu’il a été torturé et assassiné. Caracas annonce l’ouverture d’une enquête. Le 1er juillet, deux membres de la garde nationale bolivarienne sont arrêtés pour leur responsabilité […] Lire la suite

23-28 novembre 2010 Corée du Nord – Corée du Sud. Grave incident militaire

corvette sud-coréenne a été coulée en mars par une torpille nord-coréenne, selon les conclusions d'une enquête internationale. Cet incident intervient alors que l'émissaire américain Stephen Bosworth est en Asie pour examiner les conditions d'une reprise des discussions à six – États-Unis, Chine, Japon, Russie et les deux Corées – interrompues en avril […] Lire la suite

5-16 août 2010 Corée du Nord – Corée du Sud. Manœuvres aéronavales sud-coréennes et riposte nord-coréenne

corvette sud-coréenne Cheonan a été coulée, selon Séoul, par un tir de torpille d'un sous-marin nord-coréen. Cette opération fait suite à des manœuvres navales conduites avec les États-Unis en mer du Japon (mer de l'Est pour Séoul), en juillet. Le 7, en mer du Japon, la Corée du Nord capture un bateau de pêche sud-coréen et son équipage. Le 9, la […] Lire la suite

21-28 juillet 2010 États-Unis – Corée du Nord – Corée du Sud. Sanctions contre la Corée du Nord et manœuvres navales américano - sud-coréennes

corvette sud-coréenne par un sous-marin nord-coréen. Le 23, Pyongyang promet une « réponse physique » aux sanctions américaines. Du 25 au 28, Washington et Séoul mènent d'importantes manœuvres navales conjointes en mer du Japon (mer de l'Est pour Séoul) afin de dissuader Pyongyang de toute agression militaire. La Corée du Nord avait menacé, le 24, […] Lire la suite

4-30 mai 2010 Corée du Nord – Corée du Sud. Crise diplomatique à la suite du torpillage d'une corvette sud-coréenne

corvette militaire Cheonan en mer Jaune, le 26 mars, qui a causé la mort de quarante-six marins, « n'est pas un accident », accusant implicitement la Corée du Nord. Le 20, la commission d'enquête internationale conclut au torpillage de la corvette sud-coréenne par un sous-marin nord-coréen. Officiellement mis en cause par Séoul, Pyongyang qualifie […] Lire la suite

Pour citer l’article

Jacques MÉRAND, « CORVETTE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 27 septembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/corvette/