CORVETTE

Construite au xviie siècle, la corvette devrait son nom au corbita de la marine antique. De fines proportions, armée et gréée comme la frégate, mais ne dépassant pas une vingtaine de mètres, elle assure, dans l'escadre, des missions de reconnaissance, de transmission, de répétition de signaux. À partir de 1750, la corvette prend de plus grandes proportions et devient vaisseau de ligne. En 1773, elle sert déjà de navire-école.

—  Jacques MÉRAND

Écrit par :

Classification


Autres références

«  CORVETTE  » est également traité dans :

NAVIGATION MARITIME

  • Écrit par 
  • Michel MOLLAT DU JOURDIN
  •  • 7 608 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « L'apogée de la marine à voile »  : […] L'ère des Grandes Découvertes avait donné à la marine à voile ses lettres de créance ; l'ère suivante, celle des compétitions pour l'exploration des richesses et la maîtrise des mers, consacre le grand voilier à vocation militaire. Époque du vaisseau par excellence, les xvii e et xviii e  siècles […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/navigation-maritime/#i_32097

Pour citer l’article

Jacques MÉRAND, « CORVETTE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 08 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/corvette/