CONSTITUTION EUROPÉENNE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La Constitution européenne est un traité (non entré en vigueur), dont la rédaction fut décidée en décembre 2001 par les chefs d'État et de gouvernement européens. Dirigée par l'ancien président français Valéry Giscard d'Estaing, une convention mit au point le texte du traité, qui fut signé à Rome en octobre 2004.

Ce Traité établissant une Constitution pour l'Europe est conçu pour remplacer tous les traités précédents. Il met notamment fin à la présidence tournante de l'Union européenne (présidée tous les six mois par un pays différent), crée la fonction de président du Conseil européen, élu pour deux ans et demi, et celle de ministre des Affaires étrangères. L'Union européenne pourrait ainsi parler d'une seule voix et conclure des accords internationaux.

Pour pouvoir entrer en vigueur, la Constitution européenne doit être ratifiée par tous les États membres. À partir de l'automne 2004, plusieurs pays organisent des référendums sur la question, qui suscitent de vifs débats. En France et aux Pays-Bas, une large majorité d'électeurs votent contre la ratification lors des référendums des 29 mai et 1er juin 2005. Le 6 juin, le Royaume-Uni suspend le processus de ratification.

L'Union européenne ne pouvant adopter cette Constitution, les chefs d'État et de gouvernement européens signent, le 13 décembre 2007, le traité de Lisbonne. Celui-ci reprend en grande partie les innovations du projet de 2004, sans toutefois annuler les traités précédents. Simple « traité modificatif », il ne donne pas à l'Union européenne une Constitution. Ratifié par tous les États membres, il entre en vigueur le 1er décembre 2009.

—  Arnaud BALVAY

Écrit par :

Classification

Les derniers événements

Venezuela. Autoproclamation de Juan Guaidó comme président par intérim. 4-30 janvier 2019

Guaidó affirme que la Constitution lui confère le pouvoir de diriger un gouvernement de transition. Il appelle l’opposition à manifester massivement le 23. Le 21, un groupe de militaires d’une caserne de la garde nationale bolivarienne à Caracas se rebelle et appelle la population à se soulever contre […] Lire la suite

Pologne – Union européenne. Entrée en application de la loi réformant la Cour suprême. 2-25 juillet 2018

Le 2, la Commission européenne engage en urgence une nouvelle procédure d’infraction à l’encontre de la Pologne où doit entrer en application, le lendemain, la loi réformant la Cour suprême. Selon Bruxelles, cette réforme, qui prévoit la mise à la retraite des juges âgés de plus de soixante-cinq […] Lire la suite

Grèce – Macédoine. Accord sur le nom de la Macédoine. 12 juin 2018

macédonien » dans la Constitution macédonienne. L’accord doit être ratifié par les deux parlements et soumis à référendum en Macédoine. La Grèce bloquait jusque-là l’adhésion de la Macédoine à l’Union européenne et à l’OTAN. […] Lire la suite

Irlande. Référendum sur la libéralisation de l’avortement. 25 mai 2018

Les citoyens consultés par référendum se prononcent à 66,4 p. 100 en faveur de l’abrogation, soutenue par le gouvernement, du huitième amendement à la Constitution, qui interdit l’avortement. Le taux de participation est de 64,1 p. 100. La législation irlandaise sur le sujet est l’une des plus […] Lire la suite

Suisse. Nouveau projet d’initiative populaire de l’UDC sur l’immigration. 16 janvier 2018

L’Union démocratique du centre (UDC) et l’Association pour une Suisse indépendante et neutre lancent une campagne de signatures en faveur d’un projet d’initiative populaire de « limitation » de l’immigration. Celui-ci vise à inscrire dans la Constitution le fait que « la Suisse règle de manière […] Lire la suite

Pour citer l’article

Arnaud BALVAY, « CONSTITUTION EUROPÉENNE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 octobre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/constitution-europeenne/