COLBORN THEODORA EMILY dite THEO (1927-2014)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Née Decker le 28 mars 1927 à Plainfield, New Jersey, Theodora (Theo) Colborn, est une biologiste, plus précisément zoologiste et pharmacologue. Elle est particulièrement connue pour ses travaux sur des substances produites par l’homme qui provoquent des anomalies du développement des organes sexuels : les perturbateurs endocriniens. L’importance de ses travaux est telle qu’elle a amené la plupart des États à promulguer une législation très contraignante à propos de ces produits chimiques très utilisés.

Theo Colborn

Photographie : Theo Colborn

Theodora (dite Theo) Colborn est à l'origine de la découverte des perturbateurs endocriniens. Elle a largement contribué à la mise en place de législations visant à réduire l'impact de ces substances sur les êtres vivants. 

Crédits : D.R.

Afficher

Sa formation universitaire passe successivement de la pharmacie (Rutgers University), à l’écologie des eaux douces (Western Stage College, Colorado) pour aboutir à une thèse de doctorat ès sciences à l’université du Wisconsin, à Madison. Son sujet de thèse en zoologie porte plus particulièrement sur la toxicologie et l’épidémiologie des systèmes aquatiques. À partir de 1985, ses divers postes professionnels l’amènent à s’intéresser aux écosystèmes des grands lacs et à leurs perturbations sous l’influence des actions humaines. C’est à ce moment, vers la fin des années 1980, qu’elle démontre que de nombreux produits chimiques présents dans l’eau, sont absorbés par les animaux et que les femelles de ces derniers les transmettent à leur descendance – qu’elles soient vivipares ou ovipares – et y induisent des perturbations du développement fœtal, notamment celui des organes sexuels. Ces substances, dont la structure mime celle d’hormones sexuelles, sont appelées depuis lors des perturbateurs endocriniens. Tous ses travaux ultérieurs, y compris ceux menés après sa retraite, dérivent de ces observations initiales. Elle réunit en 1991 des scientifiques spécialistes et assemble les données discutées lors de cette réunion dans un ouvrage publié en 1992, intitulé Chemically-Induced Alterations in Sexual and Functional Development : The Wild Life/Human Connection. À partir de ces données et de celles publiées ensuite, elle rédige en 1996 un ouvrage grand public, Our Stolen Future (http://www.ourstolenfuture.org/), traduit en dix-huit langues (en français, L’Homme en voie de disparition, Terre vivante, 1998). Elle ne cessera de militer en faveur d’un durcissement de la législation concernant la production, l’usage et l’élimination de ces substances et tient le public informé grâce à un site spécialisé appelé The Endocrine Disruption Exchange, ou TEDx, http://www.endocrinedisruption.org/. Toutes ces actions mènent à la mise en place de législations contraignantes concernant la production et l’usage des perturbateurs endocriniens. Dans l’ensemble de son travail, Colborn se situe ainsi dans la lignée de Rachel Carson, cette scientifique qui, au début des années 1960, a montré les effets dévastateurs du DDT sur les écosystèmes.

Theodora Colborn meurt le 14 décembre 2014 à Paonia (Colorado).

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Classification

Autres références

«  COLBORN THEODORA EMILY dite THEO (1927-2014)  » est également traité dans :

REACH (Registration, Evaluation and Authorization of Chemicals)

  • Écrit par 
  • Pierre LASZLO
  •  • 8 034 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Une plus grande attention »  : […] L'accident de Seveso suscita, en 1982 seulement, une directive communautaire, dite directive Seveso pour l'identification des installations industrielles à risque (plus de 1 200 en France), et des mesures de prévention. À la suite de l'accident de Bâle, cette directive fut renforcée en 1996. Elle ne fit plus de distinction entre le stockage de substances dangereuses et leur implication dans un pro […] Lire la suite

Pour citer l’article

« COLBORN THEODORA EMILY dite THEO - (1927-2014) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 21 janvier 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/colborn-theodora-emily-dite-theo/