COBRA, mouvement artistique

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Cobra – ou CoBrA, selon la typographie de Christian Dotremont – désigne un mouvement pictural fondé en 1948 par une poignée d'artistes d'Europe du Nord issus des avant-gardes formées après la Seconde Guerre mondiale. Forgé à partir des premières lettres de Copenhague, Bruxelles et Amsterdam, cet acronyme aux connotations serpentines balise un territoire aux contours incertains et au centre de gravité aléatoire. Moins liés par un programme que par des modalités d'action, les membres de Cobra perpétuèrent bien au-delà de la dissolution du groupe, en 1951, le projet de générer un art expérimental affranchi de toute préoccupation esthétique. Les moyens qu'ils mettront en œuvre – spontanéité du geste, travail sur la matière, création collective – se doubleront d'une approche anthropologique de l'imaginaire propre à réveiller les interrogations présidant à l'élaboration des mythes primordiaux. Cette démarche, nourrie par une humeur révolutionnaire teintée d'utopie, trouvera un écho dans un des slogans de Mai-68, appelant à porter « l'imagination au pouvoir ».

Cobra contre les « ismes »

C'est à Paris, le 8 novembre 1948, à l'issue d'une réunion organisée par les représentants du surréalisme révolutionnaire, que Christian Dotremont et Joseph Noiret (du centre surréaliste révolutionnaire belge), Asger Jorn (du groupe expérimental danois), Karel Appel, Constant Anton Nieuwenhuis, dit Constant, et Cornelis van Beverloo, dit Corneille (du groupe expérimental hollandais) signent l'acte de naissance de Cobra. L'échec de cette réunion, qui avait pour but d'unifier les courants opposés aux « formalismes » alors en faveur à Paris, les engage à s'abstraire des débats dont la capitale française demeurait le pôle hégémonique.

Tout en partageant avec les surréalistes un antirationalisme forcené, ils critiquent l'illusionnisme des « calqueurs de rêve » (André Breton), aussi contestable à leurs yeux que le « constructivisme » d'un Mondrian ou le « réali [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages




Écrit par :

  • : docteur en histoire de l'art à l'université de Paris-I-Panthéon-Sorbonne

Classification


Autres références

«  COBRA, mouvement artistique  » est également traité dans :

ALECHINSKY PIERRE (1927- )

  • Écrit par 
  • Maïten BOUISSET
  •  • 772 mots
  •  • 1 média

Une œuvre dominée par le mouvement incessant qui accompagne l'acte de peindre, un univers en perpétuelle mutation qui engendre, au mépris de toute vraisemblance, des formes et des figures appartenant au domaine du fabuleux, des couleurs éclatantes, telles sont les caractéristiques des travaux de Pierre Alechinsky, qu'il s'agisse de peintures, de gravures ou de dessins. Né à Bruxelles le 19 octobre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-alechinsky/#i_10174

APPEL KAREL (1921-2006)

  • Écrit par 
  • Hervé GAUVILLE
  •  • 728 mots

Dans le chapitre « Le moment Cobra »  : […] De ces années datent sa rencontre et son amitié avec Cornelis van Beverloo, qui se fait appeler tout simplement Corneille. Les deux artistes exposent ensemble en 1948 à Amsterdam, où ils rencontrent bientôt un compatriote, Constant Nieuwenhuys, ayant choisi lui aussi pour nom d'artiste son seul prénom. Le trio constitue le groupe expérimental Nederlandse Experimentele Groep, à l'origine de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/karel-appel/#i_10174

BAJ ENRICO (1924-2003)

  • Écrit par 
  • Catherine VASSEUR
  •  • 798 mots
  •  • 1 média

Issu d'un milieu bourgeois, l'artiste italien Enrico Baj, né en 1924 à Milan et mort en 2003 à Vergiate, près du lac Majeur, marque très jeune son rejet de l'autorité en se moquant de dignitaires fascistes en visite dans sa ville natale, ce qui lui vaut quelques démêlés avec la police. Réfugié à Genève en 1944 pour échapper à la conscription, il fréquente après la guerre l'Académie des beaux-arts […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/enrico-baj/#i_10174

BELGIQUE - Lettres françaises

  • Écrit par 
  • Marc QUAGHEBEUR, 
  • Robert VIVIER
  •  • 17 541 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le refoulement des avant-gardes »  : […] Cet ébranlement des assises sociales et culturelles du pays est perçu – et théorisé jusqu'à ses ultimes conséquences – par le jeune Clément Pansaers dans sa revue Résurrection . Publié en pays occupé à l'époque où triomphe, en Russie, la révolution d'Octobre, le périodique défend des points de vue internationalistes et révolutionnaires qui passent par l'abolition des frontièr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/belgique-lettres-francaises/#i_10174

BURY POL (1922-2005)

  • Écrit par 
  • Maïten BOUISSET
  •  • 1 146 mots

À côté des jeux optiques, mécaniques ou cinétiques des artistes contemporains dont les œuvres sont, comme les siennes, liées à l'étude du mouvement, les sculptures de Pol Bury occupent une place singulière. Une invention créatrice très fertile, une technique parfaitement dominée, l'utilisation exclusive de structures géométriques anonymes d'une impeccable rigueur, à quoi s'ajoutent un très étonna […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pol-bury/#i_10174

CONSTANT CONSTANT ANTON NIEUWENHUYS (1920-2005)

  • Écrit par 
  • Catherine VASSEUR
  •  • 753 mots

L'œuvre du peintre et théoricien néerlandais Constant Anton Nieuwenhuys, dit Constant, en témoigne : les mots « cité » ou « terrain vague » n'ont pas vocation à nourrir la seule propagande sécuritaire. La ville, support de ses spéculations plastiques et théoriques les plus captivantes, abrita aussi sa vision « utopienne » (Henri Lefèbvre) : celle d'un « monde sans frontières », où l'existence de l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/constant-anton-constant/#i_10174

CORNEILLE CORNELIS VAN BEVERLOO dit (1922-2010)

  • Écrit par 
  • Maïten BOUISSET
  •  • 461 mots

Guillaume Cornelis van Beverloo, dit Corneille, est né en 1922 à Liège en Belgique de parents néerlandais, qui s'installent en 1929 à Amsterdam. Sa peinture, s'il fallait lui attribuer une qualification particulière au sein de la violence expressive et libératoire du mouvement Cobra, pourrait être celle d'un paysagiste. Mais d'un paysagiste attentif seulement aux matières et aux structures profond […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/corneille/#i_10174

DOTREMONT CHRISTIAN (1922-1979)

  • Écrit par 
  • Alain JOUFFROY
  •  • 934 mots

Né à Tervuren (Belgique), Christian Dotremont, poète, peintre-écrivain et théoricien, appartient à la génération encore sous-estimée des pionniers des avant-gardes qui se sont succédé depuis la Seconde Guerre mondiale en Europe. D'un tempérament rebelle, plusieurs fois exclu des collèges religieux dont il fut l'élève, il a d'abord rêvé de devenir missionnaire chez les Esquimaux. Grand lecteur, dès […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/christian-dotremont/#i_10174

DOUCET JACQUES (1924-1994)

  • Écrit par 
  • Guillaume GARNIER
  •  • 406 mots

Peintre français. Pour Jacques Doucet, seuls comptent les jeux de la matière, ceux dont il peut varier à l'infini les textures et ceux dont il tire parti avec subtilité et fantaisie dans ses peintures, ses papiers collés et ses « pétrifications ». Artiste solitaire, encouragé dès 1941 par Max Jacob, qui lui trouve de l'humour, il est un des rares peintres français à se sentir, en compagnie d'Atlan […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/doucet-jacques-1924-1994/#i_10174

GÖTZ KARL OTTO (1914-2017)

  • Écrit par 
  • Maïten BOUISSET
  •  • 445 mots

Peintre allemand né le 22 février 1914 à Aachen. Artiste romantique, c'est par le truchement de l'automatisme, du geste spontané et de l'informel que Karl Otto Götz tente de retrouver les échos et les rythmes profonds des grands bouleversements du monde et de la nature humaine. Il s'initie pendant son service militaire à la technique du radar, ce qui ne sera pas sans influer fortement sur sa conce […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/karl-otto-gotz/#i_10174

HEERUP HENRY (1907-1993)

  • Écrit par 
  • Maïten BOUISSET
  •  • 429 mots

Peintre et sculpteur danois, né à Copenhague en 1907. « Immédiatement danois, dans ses toiles, ses sculptures, ses assemblages, ses bouts de fer », c'est ainsi que le poète et historiographe du groupe Cobra Christian Dotremont qualifie Henry Heerup. C'est dans l'inépuisable monde de fraîcheur, de spontanéité, de réalisme et de surréalisme, de fantaisie et de fantastique qu'est l'art populaire dano […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/henry-heerup/#i_10174

JORN ASGER JØRGENSEN dit ASGER (1914-1973)

  • Écrit par 
  • Maïten BOUISSET
  •  • 719 mots

Dire du Danois Asger Jorn qu'il est peintre ou sculpteur ne saurait en aucun cas donner la mesure de l'activité prodigieuse de ce « vandale héréditaire, péninsulaire, ingénu et hilare », de cet « innocent génie de la vie sans procès » évoqué par Jacques Prévert. « Invoquant sans faillir, écrit son ami Jean-Clarence Lambert, pour les autres et pour lui-même la liberté d'essai, d'épreuve et d'expéri […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jorn-asger-jorgensen-dit-asger/#i_10174

PARIS ÉCOLES DE

  • Écrit par 
  • Claire MAINGON
  •  • 2 615 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « École de Paris, école de New York, Cobra »  : […] Il n'est pas inutile de confronter les deux expressions « école de Paris » et « école de New York » pour évoquer l'effervescence des tendances abstraites internationales autour des années qui entourent la Seconde Guerre mondiale. On regroupe sous l'appellation « école de New York » les deux principaux champs de l'abstraction américaine : le Color Field, mené par Mark Rothko, et l'Action Painting, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ecoles-de-paris/#i_10174

PEDERSEN CARL-HENNING (1913-2007)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 376 mots

Artiste peintre danois. Né le 23 septembre 1913 à Copenhague, Carl-Henning Pedersen est avec son ami Asger Jorn l'une des figures majeures de l'éphémère (1948-1951) mais non moins influent groupe Cobra (Copenhague, Bruxelles et Amsterdam) qui propose un art fondé sur la liberté, l'imagination et la spontanéité. Issu d'une famille appartenant à la classe ouvrière, Carl-Henning Pedersen commence à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/carl-henning-pedersen/#i_10174

Voir aussi

Pour citer l’article

Catherine VASSEUR, « COBRA, mouvement artistique », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 10 septembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/cobra/