HOGWOOD CHRISTOPHER (1941-2014)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

À la fois multi-instrumentiste – au clavecin, au virginal, au piano forte et à l’orgue positif –, chef d’orchestre et musicologue, Christopher Hogwood occupe une place de choix parmi les pionniers à qui nous devons le renouveau des musiques anciennes et baroques.

Christopher Hogwood naît à Nottingham (Royaume-Uni) le 10 novembre 1941. Il achève en 1964 son cursus universitaire au College Pembrocke de Cambridge. Parallèlement, il se consacre dès 1961 à l’étude du clavecin avec Mary Potts, puis, à Paris, avec Rafael Puyana. Il ira se perfectionner à Prague avec Zuzana Ruzickova (1964-1965) et à Amsterdam avec Gustav Leonhardt (1968-1969). Il bénéficie des conseils de Thurston Dart, claveciniste, chef d’orchestre et musicologue anglais de grande réputation. En compagnie du flûtiste David Munrow, il fonde en 1965 The Early Music Consort of London. Il figurera dans les disques et concerts de ce célèbre ensemble jusqu’en 1976. Pendant plusieurs années il tiendra la basse continue dans l’orchestre – sur instruments modernes – de l’Academy of St Martin-in-the-Fields et sera le conseiller musical de son animateur, sir Neville Marriner.

En 1973, Christopher Hogwood fonde l’Academy of Ancient Music. Grâce à cet ensemble sur instruments anciens, il va faire revivre, dans un style authentique, un vaste répertoire méconnu qui s’étend des virginalistes anglais aux classiques viennois. Ses premiers enregistrements – le Stabat Mater de Vivaldi, (1976), les Leçons de ténèbres de Couperin (1978) et Le Messie de Haendel (1979) – rencontrent un considérable succès public. Grâce à la totale liberté que lui donne le label L’Oiseau-Lyre, une filiale de Decca, il bâtit – sur divers claviers ou à la tête de sa formation – une imposante discographie où les gloires des époques baroque et classique voisinent avec de grands oubliés comme Thomas Arne ou John Bull. Parm [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Pierre BRETON, « HOGWOOD CHRISTOPHER - (1941-2014) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 06 septembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/christopher-hogwood/