TRENET CHARLES (1913-2001)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Charles Trenet est né à Narbonne en 1913. C'est à Perpignan qu'il s'agrège au groupe littéraire du Coq catalan réuni par Albert Bausil. Il n'a que treize ans, mais ses parents sont de grands amateurs de musique. En rejoignant sa mère à Berlin deux ans plus tard, il s'engage dans une deuxième expérience artistique : l'école qu'il fréquente lui donne la chance de côtoyer le peintre Fernand Léger, les musiciens Kurt Weill et George Gershwin, Fats Waller aussi.

En 1930, Charles Trenet monte à Paris, mais abandonne vite l'école des arts décoratifs dont il devait suivre les cours. Son goût pour la peinture, néanmoins, ne se démentira jamais. Le réalisateur Jacques de Baroncelli l'engage comme assistant-metteur en scène. Il écrit des romans, et Léautaud publie un de ses poèmes au Mercure de France. Intégré à la bohème de Montparnasse, il fréquente Jean Cocteau et plus encore Max Jacob. Il commence sa carrière de chanteur-compositeur en duo avec le pianiste Johnny Hess dans un club de jazz, à une époque où les duos artistiques, comme Pills et Tabet ou Mireille et Jean Nohain, sont particulièrement goûtés du public. Les débuts sont difficiles. Le succès viendra quand Fréhel ou Jean Sablon créeront certaines de leurs chansons (Rendez-vous sous la pluie et Vous qui passez sans me voir pour le second). Trenet rencontre Mireille, l'éditeur musical Raoul Breton et son épouse. Il peaufine ses thèmes de prédilection : les vacances, les beaux jours, le dimanche – autant de motifs brodés sur le gentil péché de la paresse souriante, qui pourraient évoquer l'atmosphère d'un Front populaire auquel on aurait brutalement retiré sa dimension politique. Lors de son service militaire, il écrit Je chante et Y'a d'la joie. Tandis qu'il commence une carrière en solo, le „fou chantant“, qui allie un timbre de voix singulier au sens de la mélodie et du rythme, a en outre le plaisir d'entendre ses chansons interprétées par [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Écrit par :

Classification


Autres références

«  TRENET CHARLES (1913-2001)  » est également traité dans :

HIGELIN JACQUES (1940-2018)

  • Écrit par 
  • Alain POULANGES
  •  • 976 mots
  •  • 1 média

Le parcours de l'auteur-compositeur et interprète Jacques Higelin est atypique et exemplaire. Alors que le disque était tout puissant, il fut l'un des rares à avoir construit son succès sur scène . C'est dans un village de l'est parisien, Brou-sur-Chantereine, que naît Jacques Joseph Victor Higelin, le 18 octobre 1940. Son enfance est marquée par la guerre et les bombardements. Élevé avec son frèr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jacques-higelin/#i_6482

Pour citer l’article

Michel P. SCHMITT, « TRENET CHARLES - (1913-2001) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-trenet/