NOHAIN JEAN (1900-1981)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

« Vous êtes merveilleux, et bien de chez nous ! On l'applaudit bien fort... » Lancées par Jean Nohain au cours de l'émission de télévision « Trente-Six Chandelles », ces deux petites phrases ont fait sourire plus d'un Français ? À tel point que sous le masque de la gentillesse – non feinte – on a tendance à oublier que Jean Nohain fut un créateur toujours à la recherche d'une idée nouvelle, dans le domaine de la radio, puis de la télévision.

Jean-Marie Legrand est né en 1900 à Paris. C'est sa passion pour les enfants qui le détourne de sa vocation première : avocat à la cour d'appel de Paris. Son père, le poète au nom de plume Franc-Nohain (librettiste de L'Heure espagnole de Ravel), lui confie la responsabilité de la page enfantine de L'Écho de Paris. Cette vocation journalistique trouvera un prolongement durable avec la création par Jaboune (pseudonyme issu d’un surnom enfantin qu'il gardera toute sa vie) de « Benjamin », de « Bonjour Dimanche » et de « Notre Temps ». Mais Jean Nohain, qui se considérait avant tout comme un journaliste, fut un « touche-à-tout » de talent. Au début des années 1930, son frère, Claude Dauphin, lui présente une jeune comédienne de l'Odéon, Mireille, qui est également compositeur. Sur ses musiques inspirées de rythmes américains mais, paradoxalement, bien françaises, Nohain écrit des paroles de chansons gaies et non conformistes, qui annoncent Prévert et Trenet. Le glas de la romance dite « réaliste » a sonné ! Comme le racontera Nohain, « de mon union musicale et amicale avec Mireille naquirent, si j'ose dire, une cinquantaine d'enfants aux aptitudes diverses ». Ces chansons, tout le monde les fredonne encore. Pourtant, Couchés dans le foin, créé par Pills et Tabet, sera refusé par plusieurs éditeurs avant de rapporter gloire et fortune à ses auteurs. Mais, très vite, les grandes vedettes chantent Mireille et Jean Nohain : Dranem (Papa n'a pas voulu), Maurice Chevalier (Quand un vicomte), Jean Sablon (Puisque vous partez en voyage), Marie Du [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Robert de LAROCHE, « NOHAIN JEAN - (1900-1981) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 05 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-nohain/