LOUPOT CHARLES (1892-1962)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Créateur de quelques-unes des publicités qui ont profondément marqué un large public, Charles Loupot a pourtant rarement son nom associé à ces créations.

Après des études à l'École des beaux-arts de Lyon, sa ville natale, il est mobilisé et envoyé au front. Blessé, il est réformé. Il se rend alors en Suisse où résident ses parents. Il réalise ses premières œuvres en Suisse romande, puis en Suisse alémanique. Son style est alors influencé par Cappiello, dont il adopte le point de vue selon lequel l'affiche doit être conçue comme une arabesque. Loupot va synthétiser cette arabesque jusqu'à l'exprimer avec un minimum de lignes. Raga la plus fine cigarette orientale (1919) montre deux fumées s'échappant de cigarettes posées sur le bord d'un cendrier, l'une verticale, l'autre amorçant une spirale : l'artiste fait déjà preuve dans cette affiche de son pouvoir de synthèse et de suggestion. Ses fonds sont alors très travaillés et vibrent. L'affiche réalisée pour les automobiles Philippossian le révèle possédé par l'expression de la vitesse, ce qui laisse supposer qu'il n'a pas été insensible à l'influence des futuristes.

Charles Loupot revient en France en 1923, à la demande d'un imprimeur. Les illustrations pour la Gazette du bon ton et les couvertures de Femina (1924-1925) montrent des femmes dont le maintien rappelle les modèles de Van Dongen. C'est en traitant le thème de l'automobile pour la marque Voisin qu'il commence à se dégager de toute influence. Si la première affiche pour cette marque est d'une exécution toute cézanienne, l'autre figure une automobile de profil sur un globe terrestre à peine amorcé ; au-dessus, un espace vide occupe les deux tiers de l'affiche — l'ensemble étant encadré d'une bordure subtilement traitée en dégradé.

Les affiches se succèdent. Les plus marquantes sont celles du « T Twinings » (1930), des Galeries Barbès, avec un bonhomme taillé dans des planches, le « Bonhomme » Valentine tout en courbes (1929), le col Van Heusen, étonnante composition de caractère cubiste où le personnage porte la marque dé [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Écrit par :

Classification


Autres références

«  LOUPOT CHARLES (1892-1962)  » est également traité dans :

AFFICHE

  • Écrit par 
  • Michel WLASSIKOFF
  •  • 6 815 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « L'exception française »  : […] En 1923, Voisin de Charles Loupot et Au Bûcheron d'A. M. Cassandre, premières affiches commerciales inspirées des avant-gardes, connaissent un succès notable, de même que les créations de Paul Colin, Revue Nègre ou Tabarin (1924), et celles de Jean Carlu. Alexey Brodovitch, avec […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/affiche/#i_92520

CASSANDRE ADOLPHE JEAN-MARIE MOURON dit (1901-1968)

  • Écrit par 
  • Michel WLASSIKOFF
  •  • 1 598 mots

Dans le chapitre « Vers le graphisme pur »  : […] De 1924 à 1927, un contrat d'exclusivité le lie à l'éditeur Hachard & C ie . Cette collaboration s'achève par deux chefs-d'œuvre : Nord Express et Étoile du Nord . S'appuyant sur des structures géométriques modulaires, auxquelles le texte contribue pleinement, Cassandre « déplace » les principes traditionnels de la perspective, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/adolphe-jean-marie-mouron-dit-cassandre/#i_92520

COLIN PAUL (1892-1985)

  • Écrit par 
  • Marc THIVOLET
  •  • 835 mots

L'affichiste Paul Colin a vécu son enfance et son adolescence dans l'effervescence créatrice qui animait à cette époque sa ville natale, Nancy, l'un des centres de l'Art nouveau. Désireux de devenir peintre, mais soucieux de concilier sa vocation et les inquiétudes de ses parents qui veulent le voir exercer une activité stable, il entreprend des études d'architecture à l'école des beaux-arts de Na […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paul-colin/#i_92520

GRAPHISME

  • Écrit par 
  • Michel WLASSIKOFF
  •  • 7 442 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « La guerre et le style suisse »  : […] Durant la Seconde Guerre mondiale, l'occupation d'une grande partie de l'Europe par les armées allemandes est accompagnée d'une intense propagande pour convaincre les populations des bienfaits du nazisme. Les mouvements de résistance vont élaborer une contre-information par voie de journaux, papillons et tracts, et engager une « guérilla des signes » : destruction et détournement des messages enn […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/graphisme/#i_92520

PUBLICITÉ ET ART

  • Écrit par 
  • Marc THIVOLET
  •  • 6 477 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La publicité « à la remorque » de l'art ? »  : […] Durant les années 1920, l'affiche reprend son souffle, cette fois sous la houlette du cubisme. Si le symbolisme tendait vers une organisation égalitaire de tous les moyens d'expression, l' Art déco emprunte ses moyens plastiques au cubisme – mouvement qui n'existe plus en tant que tel à cette époque et ne se manifeste plus qu'à travers des personnalités comme Gleizes et Metzinger. Des réalisations […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/publicite-et-art/#i_92520

Pour citer l’article

Marc THIVOLET, « LOUPOT CHARLES - (1892-1962) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 15 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-loupot/