Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

RESPONSORIAL CHANT

  • Article mis en ligne le
  • Modifié le
  • Écrit par

Forme musicale du répertoire liturgique chrétien primitif. Le peuple chante de courts refrains (fredons, ritournelles) en réponse (responsus) au récitatif ou à l'invitatoire du ou des chantres solistes. Le répons bref de l'office monastique est de ce type syllabique à la rythmique élémentaire. Le répons orné, dit prolixe, est chanté par le chœur exercé aux mélismes : tels, à la messe, le répons graduel et le trait, où le corps de la pièce est répété après le verset. Cette forme ABA est le prototype du rondeau ou encore de l'aria da capo (Cavalli, Carissimi).

— Pierre-Paul LACAS

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : psychanalyste, membre de la Société de psychanalyse freudienne, musicologue, président de l'Association française de défense de l'orgue ancien

Classification

Pour citer cet article

Pierre-Paul LACAS. RESPONSORIAL CHANT [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

Article mis en ligne le et modifié le 14/03/2009

Autres références

  • AMBROSIENS RITE & CHANT

    • Écrit par
    • 558 mots

    Au sens étroit de l'expression, le chant ambrosien est le corpus de textes et de musiques qui fut créé par saint Ambroise (333 ou 340-397), évêque de Milan. Le témoignage de saint Augustin est formel ; nous apprenons ainsi que, « persécuté par l'impératrice Justine, l'évêque s'enferma...

  • ANTIPHONIQUE CHANT

    • Écrit par
    • 198 mots

    Forme musicale typique de la liturgie chrétienne. Alors que l'antiphonon de la théorie grecque signifie octave (hommes et femmes à l'unisson chantent à l'octave), dans l'antiphona latine, deux demi-chœurs (ou deux solistes) chantent alternativement une suite de versets...

  • GALLICANS RITE & CHANT

    • Écrit par
    • 893 mots

    Rite et chant chrétiens primitifs de la Gaule franque, qui furent connus de l'Espagne, d'une partie de la Suisse alémanique, de la région rhénane et même des églises celtiques de Grande-Bretagne. La mélodie et le répertoire gallicans furent usités jusqu'à la fin du ...

  • MUSICALES (TRADITIONS) - Musique hébraïque

    • Écrit par
    • 3 330 mots
    ...importante dans ce genre de manifestations (Tzila, Myriam, Deborah, la fille de Jephté). La forme d'exécution prédominante semble être celle du chant responsorial. Le style responsorial actuel, très en faveur dans la musique folklorique du Proche-Orient, permettrait d'imaginer ce qu'il fut autrefois....