CHALLENGER, navire scientifique

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le voyage du H.M.S. (Her Majesty Ship) Challenger, de 1872 à 1876, peut-être l'une des plus importantes expéditions scientifiques jamais effectuées, marque la naissance de l'océanographie moderne. À l'origine de cette expédition, les croisières du Lightning et du Porcupine de 1868 à 1870 qui venaient de dissiper deux erreurs importantes : l'emploi de thermomètres protégés de la pression extérieure montra l'existence de températures près du fond bien en-dessous du minimum attendu de 4 0C, et surtout des dragages rapportèrent de 4 450 mètres de profondeur une grande variété d'animaux, alors que l'on croyait auparavant que la vie ne pouvait exister au-delà de 600 mètres de profondeur. À la suite de ces découvertes, et sous l'impulsion de la Royal Society, le gouvernement anglais décida d'organiser une grande expédition autour du monde, et réarma pour l'accomplir un bâtiment de guerre, le Challenger. Le navire quitta l'Angleterre au printemps de 1872, et y revint trois ans et demi plus tard après avoir parcouru 70 000 milles nautiques et réalisé des investigations dans les profondeurs supérieures à 2 000 mètres en 362 stations : sondages ; prises d'échantillons de sédiments, d'eau ; mesure de température ; récolte d'animaux. Les sondages les plus profonds dépassèrent 8 000 mètres, dans la fosse des Mariannes, en mer des Philippines.

HMS Challenger, corvette britannique

HMS Challenger, corvette britannique

Photographie

L'expédition scientifique autour du monde du navire britannique HMS Challenger, qui eut lieu de décembre 1872 à mai 1876, qui marqué les débuts de l’océanographie. Transformé pour accueillir les scientifiques (dont Charles Wyville Thomson – qui dirige l’expédition –, John Murray et... 

Crédits : Courtesy of NOAA Photo Library

Afficher

Nombre des informations recueillies auparavant se révèlèrent fausses ou inexactes. L'Atlantique Nord, pourtant le mieux connu et déjà parcouru par un câble transatlantique, s'avéra en de nombreux points moins profond qu'on ne le croyait. Pour les autres régions traversées, la forme générale des bassins océaniques était inconnue. Du point de vue biologique, en dehors des formes vivant en surface et qui pouvaient être facilement recueillies par les navires marchands, les connaissances étaient pratiquement nulles.

Les découvertes du H.M.S. Challenger ont été publiées entre 1878 et 1895, sous forme d'une cinquantaine de gros volumes. L'abondance et l'importance des résultats obtenus dans les domaines de la physique, de la chimie, de la géologie, [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Écrit par :

  • : professeur émérite à l'université de la Méditerranée, Marseille

Classification


Autres références

«  CHALLENGER, navire scientifique  » est également traité dans :

NAISSANCE DE L'OCÉANOGRAPHIE SCIENTIFIQUE

  • Écrit par 
  • Florence DANIEL
  •  • 264 mots

Au printemps 1872, sous l'impulsion de la Royal Society, le Challenger quitte l'Angleterre pour un tour du monde des océans. Une équipe de spécialistes, sous la responsabilité de sir Charles Wyville Thompson, est embarquée sur ce bâtiment de guerre, réarmé pour l'occasion par le gouvernement britannique. Le périple dure jusqu'en 1876 : le navire sillonne tous les océans du glob […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/naissance-de-l-oceanographie-scientifique/#i_20063

AUSTRAL OCÉAN ou OCÉAN GLACIAL ANTARCTIQUE

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre PINOT
  •  • 3 791 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Histoire de l'exploration »  : […] En dehors de quelques incursions de Francis Drake dans les eaux du détroit qui porte son nom, au sud du cap Horn, à la fin du xvi e  siècle, et du voyage au cours duquel le Malouin Jean-Baptiste Bouvet de Lozier découvrit, en 1739, les îles qui portent son nom, l'océan Austral n'a été pénétré que vers 1770, par les explorations presque simultanée […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/austral-ocean-glacial-antarctique/#i_20063

MURRAY JOHN (1841-1914)

  • Écrit par 
  • Loïc PÉTON
  •  • 913 mots
  •  • 4 médias

Océanographe et géologue canadien d'origine écossaise, John Murray apporta une contribution significative à l'émergence de l'océanographie . John Murray est né en 1841 à Cobourg, en Ontario (Canada), où ses parents écossais avaient émigré quelques années plus tôt. À l'âge de dix-sept ans, il rejoint l'Écosse pour ses études. À l'université d'Édimbourg, il suit des cours de médecine, de géologie, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-murray/#i_20063

OCÉAN ET MERS (Géologie sous-marine) - Étude des fonds sous-marins

  • Écrit par 
  • Gérard GRAU, 
  • Lucien MONTADERT, 
  • Claude SALLÉ
  •  • 4 245 mots
  •  • 6 médias

La description du monde minéral et la reconstitution historique des phénomènes géologiques restèrent longtemps essentiellement limitées aux continents. C'est seulement depuis le milieu du xx e  siècle que l'étude géologique des régions immergées, qui occupent 72 p. 100 de la surface du globe, a connu un développement vraiment spectaculaire. Certe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ocean-et-mers-geologie-sous-marine-etude-des-fonds-sous-marins/#i_20063

OCÉANOGRAPHIE

  • Écrit par 
  • Patrick GEISTDOERFER
  •  • 10 070 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Naissance de l’océanographie »  : […] À la fin du x viii e  siècle et au siècle suivant, à l’initiative des États, à des fins de connaissance mais aussi de colonisation, les Français et les Anglais entreprennent des voyages d’exploration des océans qui associent marins et naturalistes. Ces expéditions révèlent des aspects nouveaux du monde, de sa géographie. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oceanographie/#i_20063

PACIFIQUE HISTOIRE DE L'OCÉAN

  • Écrit par 
  • Christian HUETZ DE LEMPS
  •  • 7 278 mots
  •  • 20 médias

Dans le chapitre «  Exploitation et partage du Pacifique (XIXe s.-début XXe s.) »  : […] La découverte des richesses en fourrures de la côte nord-ouest de l'Amérique comme celle, par Cook notamment, des grands troupeaux de baleines du Pacifique nord entraînèrent rapidement l'organisation de leur exploitation. Pour les fourrures, des Européens et surtout des Américains entreprirent des expéditions hardies de traite avec les Indiens sur la côte américaine et en transportèrent ensuite […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/histoire-de-l-ocean-pacifique/#i_20063

Pour citer l’article

Lucien LAUBIER, « CHALLENGER, navire scientifique », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/challenger-navire-scientifique/