CÉPHALOCORDÉS

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Branchiostoma

Branchiostoma
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Amphioxus, région buccale

Amphioxus, région buccale
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Amphioxus, région branchiale

Amphioxus, région branchiale
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Amphioxus, système circulatoire

Amphioxus, système circulatoire
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Tous les médias


Reproduction et développement

Les sexes sont séparés et les glandes génitales sont de petits sacs pairs métamériques logés dans la paroi de la cavité péribranchiale au niveau de vingt-six segments. En l'absence de voies génitales, c'est par rupture de la paroi de ces gonades que les produits génitaux mûrs sont libérés.

L'œuf, pauvre en vitellus, mesure environ 1/10 de millimètre ; sa segmentation, totale et sensiblement égale, aboutit à une blastula de 500 cellules environ. La gastrulation débute par l'aplatissement de l'hémisphère végétatif de la blastula et se déroule par invagination dans le blastocœle du matériel endodermique. La gastrula comporte une nouvelle cavité, l'archentéron, ébauche du tube digestif. Le mésoderme se forme par des invaginations dorso-latérales paires et métamériques (somites) de la paroi de l'endoderme tandis qu'un cordon, endodermique également mais impair, s'isole dorsalement et représente l'ébauche de la chorde dorsale. L'ectoderme de la ligne médio-dorsale s'épaissit et s'enfonce en une gouttière qui donnera la moelle épinière. La larve à l'éclosion comporte environ dix paires de somites symétriques. Le tube nerveux s'ouvre en avant par un neuropore qui va bientôt s'oblitérer (en laissant la fossette de Kölliker), tandis que vers l'arrière le canal médullaire est en relation avec la cavité du tube digestif par le canal neurentérique, transitoire lui aussi.

Branchiostoma (embryon)

Branchiostoma (embryon)

Dessin

Développement embryonnaire de Branchiostoma(coupes sagittales schématiques) 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

L'évolution de la larve (formation de nouveaux somites, percement de la bouche et des fentes branchiales...) fait apparaître une dissymétrie très marquée qui s'atténue par la suite mais reste visible chez l'adulte. Ainsi, la bouche se perce sur la face gauche puis une série de fentes branchiales antérieures apparaissent sur le côté droit, mais se déplacent ensuite vers la gauche ; les fentes branchiales droites se forment alors. C'est par des phénomènes de croissance différentielle que se rétablit donc une symétrie approximative. Des fentes branchiales continuent à se former par la suite, en arrière des premières, et leur nombre s'accroît trè [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 6 pages


Écrit par :

  • : ancien professeur à la faculté des sciences, université de Paris-VII

Classification


Autres références

«  CÉPHALOCORDÉS  » est également traité dans :

CORDÉS ou CHORDÉS

  • Écrit par 
  • Yves FRANÇOIS
  •  • 978 mots

Dans le chapitre « La notion de Cordé »  : […] Amphioxus et Tuniciers ont en commun avec les Vertébrés des caractères importants : – le système nerveux central qui se présente, chez la plupart des Invertébrés (Annélides, Arthropodes...), sous la forme d'une paire de cordons ventraux, est ici une formation tubulaire en position dorsale ; – une baguette squelettique axiale au-dessus du tube digestif constitue la corde dorsale (ou notocorde). P […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cordes-chordes/#i_16503

SYSTÈME IMMUNITAIRE (ORIGINES DU)

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 2 004 mots

Dans le chapitre « Un troisième système immunitaire ? »  : […] Le monde animal a donc d'abord sélectionné le système robuste de l'immunité innée, efficace, totalement déterminé génétiquement et qui implique l'ensemble du corps. Il l'a ensuite complété par la sélection du système adaptatif, de plus grande précision mais plus fragile, qui implique un mécanisme de contrôle et utilise des cellules et des organes spécialisés. Si l'on se replace dans la phylogénie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/systeme-immunitaire-origines-du/#i_16503

Voir aussi

Pour citer l’article

Yves FRANÇOIS, « CÉPHALOCORDÉS », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 04 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/cephalocordes/