CASABLANCA, film de Michael Curtiz

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Exploitant tous les ressorts du mélodrame exotique, Casablanca est devenu, avant l'heure et a posteriori, l'un des premiers films à la gloire de la résistance, imaginé et fabriqué par Hollywood en 1942. Bien sûr, il y avait eu Les Aveux d'un espion nazi (Confessions of a Nazi Spy, 1939) d'Anatole Litvak et le fameux To Be or Not To Be (1942) d'Ernst Lubitsch, mais Casablanca a ceci de particulier qu'il s'inscrit dans l'Histoire de manière prémonitoire, tout en conservant son statut de fiction. La réalisation est confiée à Michael Curtiz (1888-1962), émigré hongrois arrivé aux États-Unis en 1926 après une première carrière en Europe centrale où il avait déjà réalisé plus de soixante-dix films. Démarré le 25 mai, le tournage s'achève le 3 août 1942 avec un conséquent budget d'environ 950 000 dollars. Tout en s'inspirant du registre noir des années 1930 (de Scarface, 1932, d'Howard Hawks à Pépé le Moko, 1937, de Julien Duvivier), mêlant amour, intrigues et aventures, Casablanca participera à l'effort de guerre de la Warner Bros. Le débarquement des alliés en Afrique du Nord (8 novembre 1942) précipitera d'ailleurs sa sortie le 26 novembre 1942. Et l'énorme succès du film rapportera au producteur dix fois sa mise de départ.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

  • : maître de conférences, sociologue à l'université de Paris-III-Sorbonne nouvelle

Classification

Les derniers événements

Maroc – France. Inauguration de la première ligne ferroviaire marocaine à grande vitesse. 15 novembre 2018

Le roi Mohammed VI inaugure la première ligne ferroviaire à grande vitesse du pays, qui relie Tanger à Casablanca via Rabat, en présence du président français Emmanuel Macron. Cette opération, d’un montant de 2,1 milliards d’euros, est le fruit d’une coopération technique et financière franco-marocaine. […] Lire la suite

Maroc. Condamnation des protestataires du « Hirak ». 26-28 juin 2018

Le 26, au terme de neuf mois de procès, la chambre criminelle de la cour d’appel de Casablanca rend un jugement sévère pour les cinquante-trois accusés du procès du « Hirak », le mouvement de contestation né en octobre 2016 à Al-Hoceima, dans le Rif. Les quatre meneurs du mouvement, dont son chef […] Lire la suite

Maroc. Dénonciation par le roi de la classe politique. 13-24 octobre 2017

, de la Santé et de l’Habitat en raison des « dysfonctionnements » constatés dans le vaste programme de développement de la province d’Al-Hoceima, dans le Rif, lancé par le Palais en octobre 2015. Cette région est le théâtre d’un mouvement de contestation sociale depuis octobre 2016. Le même jour s’ouvre à Casablanca le procès du leader de ce mouvement Nasser Zefzafi, arrêté en mai. […] Lire la suite

Maroc. Mobilisation contre le harcèlement sexuel. 21-23 août 2017

Le 21, la vidéo de l’agression d’une jeune femme par plusieurs jeunes hommes dans un bus, en plein jour, à Casablanca, est diffusée sur les réseaux sociaux. Elle suscite des réactions d’indignation de la part de nombreux internautes, mais aussi des condamnations de la tenue « indécente […] Lire la suite

France – Maroc. Visite d'État du président François Hollande au Maroc. 3-4 avril 2013

Les 3 et 4, le président français François Hollande se rend en visite d'État à Casablanca et à Rabat. S'exprimant devant le Parlement marocain, il oppose la situation du Maroc, « pays de stabilité et de sérénité », aux « printemps arabes » [...] prometteurs, mais aussi chaotiques […] Lire la suite

Pour citer l’article

Kristian FEIGELSON, « CASABLANCA, film de Michael Curtiz », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 octobre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/casablanca-michael-curtiz/