NICOLAI CARL OTTO EHRENFRIED (1810-1849)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Compositeur et chef d'orchestre allemand. Né à Königsberg, Nicolai parvient, après avoir fui l'éducation tyrannique de son père, à travailler à Berlin avec Carl Friedrich Zelter. Organiste à l'ambassade de Prusse à Rome, il s'y familiarise avec la musique italienne ancienne. Après un court séjour à Vienne, il fait représenter en Italie plusieurs opéras. De retour à Vienne en 1841, il y devient premier chef d'orchestre de l'Opéra impérial, et y fonde les concerts philharmoniques. En 1847, pour son concert d'adieux (il vient d'être appelé à Berlin), il dirige sans aucun succès trois extraits de son opéra Les Joyeuses Commères de Windsor (Die lustigen Weiber von Windsor), d'après Shakespeare, qu'il a en chantier depuis 1845. La création de cette œuvre humoristique et très gaie, qui seule sauvera son nom de l'oubli, a lieu en mars 1849 à Berlin, où il meurt deux mois plus tard.

—  Marc VIGNAL

Écrit par :

Classification


Autres références

«  NICOLAI CARL OTTO EHRENFRIED (1810-1849)  » est également traité dans :

VIENNE ORCHESTRE PHILHARMONIQUE DE

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 1 174 mots
  •  • 3 médias

L’Orchestre philharmonique de Vienne (Wiener Philharmoniker) est fondé en 1842 par Otto Nicolaï — le compositeur des Joyeuses Commères de Windsor  — qui souhaitait sortir les musiciens de l'orchestre du Kärntnertortheater de leur seule condition de musiciens de fosse. Les premiers concerts se déroulent dans la Grande Salle de la Redoute sous le nom de Philharmonische Konzerte. Nicolaï en assure la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/orchestre-philharmonique-de-vienne/#i_48184

Pour citer l’article

Marc VIGNAL, « NICOLAI CARL OTTO EHRENFRIED - (1810-1849) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/carl-otto-ehrenfried-nicolai/