CARDIOPATHIES, médecine

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Les maladies du cœur ou cardiopathies sont habituellement classées selon plusieurs critères. Selon le tissu atteint, on distinguera les cardiopathies qui affectent le péricarde (péricardites), celles qui touchent le myocarde (myocardites) ou l'endocarde (endocardites). On peut aussi opposer cardiopathies congénitales, malformations résultant de l'embryogenèse, et cardiopathies acquises ultérieurement.

Parmi ces dernières, certaines touchent les structures internes des cavités cardiaques, il s'agit des valvulopathies, alors que d'autres affectent les vaisseaux nourriciers du cœur et sont des coronaropathies. Ces dernières ont pour enjeu la nutrition du myocarde, déficiente dans les cardiopathies ischémiques, avec l'infarctus comme menace ultime.

Quant aux cardiopathies métaboliques, elles concernent divers types de surcharge du muscle cardiaque par des constituants excédentaires. On utilise enfin le terme de rythmopathies à propos des anomalies de la rythmicité de la contraction cardiaque.

—  Didier LAVERGNE

Écrit par :

Classification

Autres références

«  CARDIOPATHIES, médecine  » est également traité dans :

ANGOR

  • Écrit par 
  • François BOURNÉRIAS
  •  • 224 mots

Un angor pectoris , ou angine de poitrine, est une manifestation clinique qui traduit une anoxie transitoire du muscle cardiaque. Le diagnostic se fonde sur la nature des crises, que caractérisent des douleurs rétrosternales survenant typiquement à l'effort, brèves, constrictives. L'électrocardiogramme est utile au diagnostic en permettant l'étude des troubles de la repolarisation myocardique. L'é […] Lire la suite

ARYTHMIE CARDIAQUE ou TROUBLE DU RYTHME CARDIAQUE

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 395 mots

L'arythmie cardiaque désigne un défaut de la régularité des battements du cœur, habituellement causé par des anomalies du système de conduction des impulsions qui commandent ces battements. Affectant aussi bien le cœur sain que le cœur malade, l'arythmie n'a pas en elle-même de signification pathologique, mais elle fragilisera la fonction cardiaque d'autant plus qu'elle se trouvera associée à d'au […] Lire la suite

BOUILLAUD MALADIE DE ou RHUMATISME ARTICULAIRE AIGU

  • Écrit par 
  • François BOURNÉRIAS
  •  • 529 mots

Sous le terme de maladie de Bouillaud ou rhumatisme articulaire aigu, on regroupe un ensemble de manifestations pathologiques, articulaires ou non articulaires, faisant suite à une infection par un streptocoque du groupe A. Un mécanisme immunologique non entièrement élucidé semble à l'origine de cette maladie qui ne se produit que chez un petit nombre des sujets touchés par le streptocoque. La mal […] Lire la suite

CHIRURGIE

  • Écrit par 
  • Claude d' ALLAINES, 
  • Jean-Édouard CLOTTEAU, 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 8 640 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Bilan actuel et perspectives »  : […] Notre époque est si fertile en découvertes qu'il est bien difficile de prévoir ce que sera la chirurgie dans l'avenir. Certains secteurs de la pathologie médicale ont disparu, comme certaines maladies contagieuses, d'autres sont en plein remaniement. En revanche, des maladies nouvelles sont apparues, soit qu'elles aient été méconnues jusqu'alors, soit qu'elles aient été créées par les progrès dus […] Lire la suite

CŒUR - Chirurgie cardiaque

  • Écrit par 
  • Claude d' ALLAINES, 
  • Christian CABROL
  •  • 6 514 mots
  •  • 2 médias

La chirurgie, qui ne formait qu'un tout au début du xx e  siècle, a dû, à mesure qu'elle progressait, se diviser en spécialités attachées à un organe ou à un système d'organes (chirurgie urinaire, chirurgie digestive, etc.). Ayant pour but la guérison des maladies cardiaques, la chirurgie du cœur est la dernière-née de ces spécialités. Cela s'explique aisément, car le cœur est l'organe qui, par se […] Lire la suite

CŒUR - Maladies cardio-vasculaires

  • Écrit par 
  • Jean-Yves ARTIGOU, 
  • Yves GROSGOGEAT, 
  • Paul PUECH
  •  • 16 124 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Les cardiopathies ischémiques »  : […] On désigne sous le nom de cardiopathies ischémiques les maladies du cœur dues à un défaut d'apport sanguin par les artères coronaires. Trois phénomènes concourent à diminuer le débit des artères coronaires : – La maladie athéromateuse est responsable de dépôts d' athéromes à l'intérieur des artères coronaires. Elle peut aboutir à des rétrécissements du calibre interne de l'artère et déterminer de […] Lire la suite

CYANOSE

  • Écrit par 
  • François BOURNÉRIAS
  •  • 145 mots

Coloration bleutée de la peau et des muqueuses, prédominant aux extrémités. Elle résulte d'une augmentation du taux de l'hémoglobine réduite dans le sang périphérique et apparaît lorsque ce taux dépasse 5 grammes pour 100 millilitres. Il faut distinguer : la cyanose centrale ou généralisée, symptôme important qui indique une diminution de l'oxygénation du sang artériel quelle qu'en soit la cause ( […] Lire la suite

DÉBUTS DE LA CHIRURGIE À CŒUR OUVERT

  • Écrit par 
  • Christian CABROL
  •  • 305 mots

Les premières opérations cardiaques, pratiquées surtout depuis 1935, n'abordaient que les lésions des enveloppes cardiaques et des gros vaisseaux adjacents. Elles ne permettaient pas la cure de la majorité des affections cardiaques (malformations congénitales, grosses lésions des valves). Essayée en 1954 par Walton Lillehei, la circulation croisée permit de faire avec succès des interventions à cœ […] Lire la suite

DÉFIBRILLATEUR IMPLANTABLE

  • Écrit par 
  • Jacques-Alexandre TRIGANO
  •  • 359 mots

Indications. Les arythmies telles que tachycardie et fibrillation ventriculaire sont la cause de 80 à 90 p.100 des morts subites d'origine cardiaque, cause majeure de mortalité dans les pays industrialisés. Les recherches appliquées à l'identification du risque de mort subite, notamment chez les patients ayant présenté une arythmie ventriculaire, soulignent plusieurs facteurs déterminants. Ce son […] Lire la suite

ÉLECTROPHYSIOLOGIE

  • Écrit par 
  • Max DONDEY, 
  • Jean DUMOULIN, 
  • Alfred FESSARD, 
  • Paul LAGET, 
  • Jean LENÈGRE
  •  • 17 313 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « Interprétation des E.C.G. »  : […] Les troubles du rythme ont été les plus anciennement décrits. Il en existe un nombre presque infini ; les plus fréquents sont les accélérations régulières du rythme cardiaque (tachycardies paroxystiques ou permanentes), les ralentissements du rythme cardiaque ( bradycardie, lorsque le rythme cardiaque tombe au-dessous de 50 pulsations par minute) et les arythmies proprement dites. Parmi celles-c […] Lire la suite

Pour citer l’article

Didier LAVERGNE, « CARDIOPATHIES, médecine », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 08 juin 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/cardiopathies-medecine/