CANTABILE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

En italien, « chantable ». Mélodie vocale ou instrumentale à l'expression « chantante ». Indication de style qui tend à mettre en relief le caractère mélodique d'une pièce. Certaines pages d'orgue, de style libre, portent ce titre (C. Franck, C. Tournemire, L. Vierne...). J.-S. Bach fait précéder de ce terme ses Inventions à trois voix. Le terme est souvent lié chez les compositeurs à une expression, voire à une effusion des sentiments et de la tendresse ; ainsi, Mozart, parlant à son père d'Aloysia Weber dont il est amoureux, écrit : « Celle-ci chante pour le cœur et son chant tend vers le plus admirable cantabile. » Beethoven l'entend de même quand il note cantabile en tête des mouvements lents de ses trois dernières Sonates (op. 109, 110 et 111).

—  Pierre-Paul LACAS

Écrit par :

  • : psychanalyste, membre de la Société de psychanalyse freudienne, musicologue, président de l'Association française de défense de l'orgue ancien

Classification


Autres références

«  CANTABILE  » est également traité dans :

CORELLI ARCANGELO

  • Écrit par 
  • Marc PINCHERLE
  •  • 2 917 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'émancipation de la mélodie »  : […] Son art du violon était fondé sur une conception qui devait être celle de toute la grande école italienne et de ses dérivées, les écoles franco-belge, anglaise et allemande, conception selon laquelle le violon était l'équivalent ou le pendant instrumental de la voix humaine. On lui attribue cette observation : «  Non udite lo parlare !  » (« Vous ne l'entendez pas parler ! ») qui anticipe sur le « […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arcangelo-corelli/#i_14819

Pour citer l’article

Pierre-Paul LACAS, « CANTABILE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 11 janvier 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/cantabile/