BRACHIOPODES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Brachiopodes : évolution

Brachiopodes : évolution
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Lingule

Lingule
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Coquille et valves

Coquille et valves
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Magellania

Magellania
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Tous les médias


Développement

Stades larvaires

La segmentation de l'œuf est égale. L'apparition du blastocœle et la gastrulation se font rapidement. La formation du mésoderme et du cœlome s'opère par schizocœlie chez les Gastrocaules qui, en cela, rappellent les Annélides, et par entérocœlie chez les Pygocaules, qui ont donc une certaine ressemblance en cela avec les Échinodermes. Pendant ces transformations, la larve, ciliée, de type trochophore, nage pendant quelque temps, jusqu'à ce que le lophophore ait acquis trois paires de cirres : la durée de vie pélagique est plus longue chez les Gastrocaules (jusqu'à trois semaines) que chez les Pygocaules. Si l'on se réfère aux trois segments de la larve typique des Annélides, il n'y a pas de protosome ; le mésosome donne le lophophore ; le métasome donne le pédoncule, l'appareil sinusaire cœlomique et les gonades. L'apparition du manteau est rapide ; celui-ci sécrète alors une petite coquille bivalve, le protégulum.

Le protégulum de certains Gastrocaules cambriens et ordoviciens, les Acrotrétidés (Neotremata), est formé de deux valves ornées très différemment des valves adultes, au sommet desquelles elles restent attachées. Ici, le périostracum est vésiculeux, légèrement phosphaté, et acquiert une structure en nid d'abeille. Celle-ci pourrait avoir facilité la flottaison de la larve, et cessé lors de sa fixation définitive.

Le lophophore

Le lophophore passe par plusieurs stades ontogéniques ; c'est initialement une couronne autour de la bouche, sa base constituant des lèvres : stade trocholophe ; la réunion médiane de deux zones latérales donne naissance au stade schizolophe ; le cercle initial se divise en deux spires dans le stade spirolophe. Ce stade est le plus couramment atteint par l'adulte chez les Gastrocaules et dans la majeure partie des Pygocaules. Mais chez certains Pygocaules, l'évolution va plus loin ou se modifie : le stade plectolophe offre l'association de deux longs bras latéraux (zygolophes) à deux bras médians spiralés ; dans le stade [...]

Lophophore

Lophophore

Dessin

Évolution du lophophore 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  BRACHIOPODES  » est également traité dans :

LOPHOPHORIENS

  • Écrit par 
  • Paul BRIEN
  •  • 2 390 mots
  •  • 1 média

Le nom de Lophophoriens s'applique en zoologie à divers groupes d'animaux invertébrés marins ou parfois d'eau douce, sédentaires et même fixés, qui ont en commun une symétrie bilatérale et une « houppe » de tentacules ciliés formant autour de la bouche une couronne ou lophophore, un tube digestif incurvé en une anse dont les deux branches, l'une descendante (œsophagienne), l'autre montante (intes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lophophoriens/#i_9400

PALÉOZOÏQUE ou ÈRE PRIMAIRE

  • Écrit par 
  • Alain BLIECK
  •  • 10 606 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Les protostomiens »  : […] Dans les classifications modernes, les protostomiens se répartissent entre deux groupes frères : les ecdysozoaires et les lophotrochozoaires. Les ecdysozoaires comprennent un certain nombre de vers (parmi lesquels les nématodes ou « vers ronds », et les priapuliens ou « vers pénis ») et les arthropodes. Le registre fossile des vers ecdysozoaires est très pauvre avec, en ce qui concerne le Paléozo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paleozoique-ere-primaire/#i_9400

PHYLOGÉNIE ANIMALE

  • Écrit par 
  • Michaël MANUEL
  •  • 11 672 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Vers une complexification toujours croissante »  : […] L' arbre traditionnel (fig. 1) suggère une évolution progressive et complexifiante, conçue comme une succession de grades évolutifs de plus en plus perfectionnés. Chaque grade se distingue du précédent par l'acquisition d'un caractère anatomique considéré comme fondamental, conséquence de l'ajout d'une étape au développement embryonnaire. Ainsi, à partir d'un ancêtre unicellulaire, l'acquisition d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/phylogenie-animale/#i_9400

SQUELETTE

  • Écrit par 
  • Yves FRANÇOIS, 
  • Armand de RICQLÈS
  • , Universalis
  •  • 5 760 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Squelette des invertébrés »  : […] Les fonctions essentielles des formations squelettiques, soutien et protection, se retrouvent dans la plupart des groupes d'Invertébrés ; elles son assurées par des tissus de consistance dure, ou plutôt par des substances organiques extra-cellulaires plus ou moins résistantes, souvent durcies par minéralisation. Des cellules spécialisées, les scléroblastes de la mésoglée, élaborent, chez les spong […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/squelette/#i_9400

Pour citer l’article

Henri TERMIER, Geneviève TERMIER, « BRACHIOPODES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 août 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/brachiopodes/