BOURIATES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Une civilisation

Le bouriate, seule langue mongole de Sibérie, se subdivise en une dizaine de dialectes principaux (spécialement, en Russie, ekhirit-bulagat, khori, alair [ou Alar'], barguzin ; en Mandchourie, bargu), différant par la phonétique et le vocabulaire, mais non par la morphologie et la syntaxe. Jusqu'en 1931, le mongol classique, noté par une écriture verticale, servait de langue écrite. Après un essai de notation en alphabet latin, un alphabet cyrillique, modifié par adjonction de trois lettres supplémentaires, a été adopté en 1939 et le dialecte khori est devenu la langue standard, littéraire et officielle.

La littérature traditionnelle est, avant tout, comme chez tous les peuples mongols, une littérature populaire de tradition orale très riche : longs poèmes épiques (comme l'épopée d'Alamǰi-Mergen ou le cycle de Geser), légendes, contes, chansons, ainsi que des chroniques historiques mises par écrit au xixe siècle.

Plus éloignés que les autres peuples mongols du courant d'influence lamaïque issu du Tibet, les Bouriates y ont gagné de mieux préserver la nature intime de leur culture prélamaïque, surtout dans la Cisbaïkalie, restée chamaniste même après la russification. On commence à s'apercevoir qu'en décryptant leurs épopées et leurs rites chamaniques on est apte à dessiner les structures sous-tendant maints aspects obscurs du lointain passé mongol (recherches de Roberte Hamayon, en France). Le chamanisme apparaît ainsi non plus comme un épiphénomène pathologique, mais comme un ensemble idéologique complexe, régissant la totalité de la vie matérielle et psychique de l'individu et du groupe social. Il en est surtout ainsi dans la société de chasse ekhirit-bulagat, où le chamanisme établit un système de cycles relationnels d'échanges entre nature et surnature, et gère parallèlement le principe des alliances matrimoniales et celui de la chasse. Le chamane, un être investi d'une essence spéciale, est apte à réparer les désordres de l'ordre naturel, au premier rang desquels l [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages


Écrit par :

  • : directeur de recherche au C.N.R.S. et à la Fondation nationale des sciences politiques (C.E.R.I)

Classification


Autres références

«  BOURIATES  » est également traité dans :

AÏMAG

  • Écrit par 
  • Françoise AUBIN
  •  • 121 mots

À l'origine, chez les peuples turcs, mongols et parfois toungouso-mandchous, l'aïmag (ou aïmak, ou ayimaq) est une unité sociale plus ou moins étendue qui repose sur la parenté patrilinéaire. À partir du XIII e  siècle, chez les Mongols, c'est une sous-tribu ayant un territoire de nomadisation propre, puis un grand fief et même un khanat. À l'époq […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aimag/#i_13740

ÉPOPÉE

  • Écrit par 
  • Emmanuèle BAUMGARTNER, 
  • Maria COUROUCLI, 
  • Jocelyne FERNANDEZ, 
  • Pierre-Sylvain FILLIOZAT, 
  • Altan GOKALP, 
  • Roberte Nicole HAMAYON, 
  • François MACÉ, 
  • Nicole REVEL, 
  • Christiane SEYDOU
  •  • 11 798 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Rites et thèmes »  : […] Les Bouriates de la forêt sibérienne ont plusieurs épopées similaires de petite dimension, ceux qui sont proches de la steppe mongole ont une préférence pour Geser , mais n'en ont que des versions orales, divergentes entre elles et ne devant aux versions tibétaine et mongole guère plus que le nom du héros. Bien documenté, leur cas illustre les constantes et les facteurs de va […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/epopee/#i_13740

SIBÉRIE

  • Écrit par 
  • Vadime ELISSEEFF, 
  • Pascal MARCHAND, 
  • Guy MENNESSIER
  •  • 14 138 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Le compartimentage de l'Extrême-Orient »  : […] Du bassin de la Lena au Pacifique s'étend l'Extrême-Orient russe, immense espace montagneux dans lequel les conditions naturelles déterminent des compartiments. – La Transbaïkalie ne compte que 2 millions d'habitants sur 780 000 kilomètres carrés. Principalement forestière, la région présente aussi de vastes placages de steppe qui annoncent la Mongolie voisine. La minorité bouriate (440 000 perso […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/siberie/#i_13740

Voir aussi

Pour citer l’article

Françoise AUBIN, « BOURIATES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/bouriates/