BOEING 737

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La nouvelle génération

L’histoire de la famille des Boeing 737 ne s’arrête pas aux appareils de l’ancienne génération, dits « originaux » pour les deux premiers et « classiques » pour les trois autres. Une nouvelle génération, appelée 737NG (NG pour Next Generation), est lancée en production en 1996. Elle est caractérisée notamment par un cockpit entièrement numérique. Il y a tout d’abord les 737-600 et les 737-700, les plus petits de cette génération. Le 737-700 effectue son vol inaugural le 9 février 1997 pour une mise en service le 7 décembre 1997, donc avant le 737-600, qui accomplit son vol inaugural le 22 janvier 1998 avant d’entrer en service le 18 septembre de la même année. Le 737-700 est développé à partir du 737-300, tandis que le 737-600, qui sera peu vendu, a été étudié à partir du 737-500. Mis en service commercial en mars 1998, le 737-800, version allongée du 737-700, est capable de transporter de 164 à 189 passagers. L’appareil a réalisé son vol inaugural le 31 juillet 1997. Autre fleuron de cette génération, le Boeing 737-900, lancé en 1997, est entré en service à la fin de 1999.

Selon les versions de cette famille d’avions, la longueur de l’appareil varie de 28,65 mètres à 42,10 mètres, pour une envergure initiale de 28,35 mètres – pouvant atteindre 35,79 mètres – et une hauteur qui passe de 11,07 mètres à 12,57 mètres. La masse à vide varie de 28,10 tonnes à 44,70 tonnes, atteignant en charge 50,30 tonnes à 85 tonnes au décollage. Quant au nombre de passagers, il est révélateur de l’évolution de l’appareil puisqu’il saute de 100 pour le Boeing 737-100 à 215 pour le Boeing 737-900ER (ER pour Extended Range, c’est-à-dire au rayon d’action étendu). L’autonomie est tout aussi significative : entre 2 850 et 6 230 kilomètres, selon le modèle, mais 10 200 kilomètres pour le Boeing 737-700ER.

Dernier venu en date, le Boeing 737 MAX, motorisé avec le LEAP-X, est une version améliorée du 737NG. Ayant accompli son vol inaugural le 29 janvier 2016, il se pose en rival de l’Airbus A320neo (neo pour New Engine Option) qui, lui, est entré en exploitation commerc [...]

autre :

autre

 

Crédits :

Afficher

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Écrit par :

  • : historien de l'aviation, membre de l'Académie de l'air et de l'espace

Classification

Voir aussi

Les derniers événements

États-Unis. Autorisation de vol pour le Boeing 737 MAX. 18 novembre 2020

L’administration fédérale américaine de l’aviation (FAA) autorise la reprise des vols du Boeing 737 MAX. Ceux-ci avaient été suspendus en mars 2019 à la suite du crash d’un appareil d’Ethiopian Airways et après un autre accident meurtrier survenu à un appareil de Lion Air en octobre 2018. Boeing a […] Lire la suite

Iran. Crash d’un avion ukrainien abattu par un missile. 8-17 janvier 2020

Le 8, un Boeing 737 de la compagnie Ukraine International Airlines s’écrase peu après son décollage de l’aéroport de Téhéran avec cent soixante-seize personnes à son bord, en majorité des Iraniens et des Canadiens d’origine iranienne. Il n’y a pas de survivants. Le 11, les autorités reconnaissent […] Lire la suite

États-Unis. Suspension de l’exploitation des Boeing 737 MAX. 10-27 mars 2019

Le 10, un Boeing 737 MAX de la compagnie Ethiopian Airlines qui assurait la liaison entre Addis-Abeba (Éthiopie) et Nairobi (Kenya) s’écrase peu après son décollage avec cent cinquante-sept personnes à bord. En octobre 2018 déjà, un 737 MAX de la compagnie indonésienne Lion Air s’était abîmé […] Lire la suite

Égypte. Crash aérien au large de Charm el-Cheikh. 3-17 janvier 2004

Le 3, un Boeing-737 de la compagnie charter égyptienne Flash Airlines qui assurait la liaison entre Charm el-Cheikh et Paris via Le Caire s'abîme en mer Rouge quelques minutes après son décollage. Il n'y a pas de survivants parmi les cent quarante-huit personnes qui se trouvaient à bord, dont cent […] Lire la suite

Arabie Saoudite – Proche-Orient. Détournement d'un Boeing irakien. 25-28 décembre 1986

Le 25, un Boeing-737 irakien, qui assurait la liaison Bagdad-Amman, est détourné, en plein vol, par des pirates de l'air. Selon certaines sources, les agents de sécurité à bord s'interposant, de nombreux coups de feu sont tirés et deux grenades explosent. L'avion, en feu, se pose en catastrophe […] Lire la suite

Pour citer l’article

Bernard MARCK, « BOEING 737 », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 juillet 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/boeing-737/