DIAGNE BLAISE A. (1872-1934)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L’entrée en politique

En 1913, Diagne se lance dans la politique et annonce sa candidature au poste de député du Sénégal. Si sa longue absence – il ne réside plus au Sénégal depuis 1892 – constitue un handicap, il bénéficie en revanche du soutien de Galandou Diouf – membre du conseil général connu pour son opposition au gouvernement colonial et qui devient son second – tout comme celui des Lébou, groupe ethnique majoritaire à Dakar et Rufisque, auquel Diagne est apparenté. Grâce à son talent oratoire, Diagne gagne à sa cause les Jeunes Sénégalais, organisation politique créée en 1912, qui se bat pour l’égalité et conteste l’ordre colonial. Il obtient aussi le soutien des petits commerçants français et de Jean Daramy d’Oxoby, directeur du journal La Démocratie du Sénégal, qui devient l’organe officiel de sa campagne. Enfin, il bénéficie de l’aide financière des Mourides, une communauté religieuse musulmane. Cette coalition hétéroclite, ainsi que l’activité intense déployée par Diagne, qui multiplie les déplacements et les réunions publiques, lui permettent de remporter l’élection le 10 mai 1914, face au candidat français Henri Heimburger et au député sortant François Carpot, métis influent. Malgré une série de manœuvres visant à invalider les résultats du scrutin, Diagne devient en 1914 le premier Africain noir membre d’un Parlement en Europe.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Écrit par :

  • : docteure en histoire, rattachée au Centre d'histoire du XIXe siècle, université Paris-I-Panthéon-Sorbonne

Classification

Autres références

«  DIAGNE BLAISE A. (1872-1934)  » est également traité dans :

GUERRE MONDIALE (PREMIÈRE) - Le rôle des colonies

  • Écrit par 
  • Laurent DORNEL
  •  • 5 236 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Une expérience importante pour la métropole comme pour ses colonies »  : […] Aux yeux des autorités comme de l’opinion publique, la participation des soldats coloniaux à la guerre aura prouvé leur loyauté et la possibilité d’engager dans un conflit européen des contingents d’outre-mer disciplinés et efficaces. Au reste, les troupes des colonies participent au défilé solennel de la Victoire le 14 juillet 1919. Quelques festivités ont lieu aussi outre-mer, comme au Sénégal. […] Lire la suite

SÉNÉGAL

  • Écrit par 
  • François BOST, 
  • Vincent FOUCHER
  •  • 10 068 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Le Sénégal colonial : islam, arachide et assimilation »  : […] L'instabilité de la seconde moitié du xix e  siècle a facilité la poussée de l'islam maraboutique qui, bien qu'anciennement établi en Afrique de l'Ouest, était resté limité. Dans le contexte d'effervescence socio-politique, des marabouts pacifiques réussissent là où leurs prédécesseurs, avec leurs méthodes guerrières et prédatrices, avaient échoué. Ils procèdent à des conversions massives, en par […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Stéphanie SOUBRIER, « DIAGNE BLAISE A. - (1872-1934) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 octobre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/blaise-a-diagne/