BAUDOUIN IV LE ROI LÉPREUX (1160-1185) roi de Jérusalem (1174-1185)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Fils du roi Amaury auquel il succéda en 1174. D'abord trop jeune, puis victime de la lèpre et finalement d'une cécité quasi totale, Baudouin régna en réalité fort peu. Il tint tête à Saladin pendant trois ans, notamment à Ramla (25 nov. 1177), mais ne put empêcher ensuite une série de défaites qui mirent le royaume latin à la merci des Turcs et des Égyptiens. Son entourage eut une influence particulièrement néfaste, et sa sœur, la princesse Sybille, mariée en secondes noces à l'incapable Guy de Lusignan, s'entendit avec le sénéchal Jocelin de Courtenay et quelques autres pour écarter du gouvernement le comte Raymond III de Tripoli, seul homme fort du moment. Le règne fut donc perturbé par les incessantes dissensions de la noblesse et du clergé, amenés à se ranger dans l'un ou l'autre parti. La plus grave révolte fut celle de Renaud de Châtillon, régent d'Antioche pendant la minorité de son beau-fils Bohémond III.

Baudouin IV eut pour successeur le fils de Sybille et de Guillaume de Montferrat, Baudouin V, qu'il avait fait couronner dès 1183 et qui mourut en 1186, laissant la place à son beau-père Guy de Lusignan. L'anarchie féodale qui mina le royaume latin au temps du roi lépreux ne pouvait que précipiter l'effondrement de l'Orient chrétien, alors que, grâce à Saladin, l'unité politique de l'Islam oriental n'avait jamais été aussi fortement assurée.

—  Jean FAVIER

Écrit par :

  • : membre de l'Institut, directeur général des Archives de France

Classification


Autres références

«  BAUDOUIN IV LE ROI LÉPREUX (1160-1185) roi de Jérusalem (1174-1185)  » est également traité dans :

LATINS D'ORIENT ÉTATS

  • Écrit par 
  • Jean RICHARD
  •  • 3 042 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Principautés, fiefs et seigneuries »  : […] Chacun de ces États avait été la création d'un baron qui avait installé dans la principauté qu'il avait fondée les chevaliers qui s'étaient attachés à sa fortune. Et chacun d'eux fit souche d'une dynastie, même Godefroi de Bouillon dont cependant l'héritage fut revendiqué par le patriarche Daimbert de Jérusalem : les chevaliers de son entourage ass […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/etats-latins-d-orient/#i_19613

LUSIGNAN GUY DE (1129-1194) roi de Jérusalem (1186-1192)

  • Écrit par 
  • Jean FAVIER
  •  • 323 mots

Fils cadet du comte de la Marche, Hugues le Brun, Guy de Lusignan épousa Sybille, sœur du roi Baudouin IV, mariage arrangé en 1180 par son frère Amaury de Lusignan, connétable de Jérusalem. Le roi donna son accord, espérant que Guy serait un tuteur efficace pour le jeune fils qu'avait eu Sybille de son premier mari, Guillaume de Montferrat, et à qu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guy-de-lusignan/#i_19613

Pour citer l’article

Jean FAVIER, « BAUDOUIN IV LE ROI LÉPREUX (1160-1185) - roi de Jérusalem (1174-1185) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/baudouin-iv/