ZAMA BATAILLE DE (202 av. J.-C.)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Dernier épisode de la deuxième guerre punique, en 202 avant J.-C., la bataille de Zama donne la victoire aux légions romaines de Publius Cornelius Scipion sur les Carthaginois commandés par Hannibal. L'historien romain Cornelius Nepos mentionne le premier le nom de Zama pour la situer, près de cent cinquante ans après l'événement. Tite-Live, quant à lui, parle de Naraggara (aujourd'hui Sāqiyat Sīdī Yūsuf, en Tunisie), mais les historiens modernes ne sont pas parvenus à déterminer son emplacement avec précision.

Bataille de Zama

Photographie : Bataille de Zama

Éléments clés dans l'ordre de bataille adopté par Hannibal, les éléphants n'eurent pas sur les Romains l'effet de terreur escompté. Huile sur toile, école romaine, 1521. 

Crédits : AKG-images

Afficher

Bataille de Zama

Vidéo : Bataille de Zama

Scipion comptait sur ses légions entraînées et disciplinées, ainsi que sur la cavalerie de son allié, le roi maure Massinissa. Hannibal avait l'avantage du nombre, mais ses troupes, à l'exception des vétérans d'Italie, étaient hétéroclites, peu expérimentées, et sa cavalerie était... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

En 203 avant J.-C., Carthage craint une attaque des légions de Scipion, qui a débarqué en Afrique et remporté une importante bataille, à quelque 30 kilomètres à l'ouest de Carthage même. Rappelé d'Italie, Hannibal regagne l'Afrique accompagné de son armée de 12 000 vétérans et rassemble bientôt 37 000 hommes afin de défendre les abords de Carthage. Scipion, quant à lui, avance vers l'oued Bagradas (Medjerda) en direction de Carthage, cherchant la bataille décisive. Ses troupes ne sont pas plus nombreuses que celles d'Hannibal, mais ses 6 000 cavaliers numides, menés par le prince Massinissa, sont supérieurs à la cavalerie carthaginoise.

Alors que les deux armées se rapprochent l'une de l'autre, les Carthaginois lâchent leurs 80 éléphants dans les rangs de l'infanterie romaine, mais ces animaux sont vite dispersés. La cavalerie de Massinissa donne ensuite l'assaut sur les flancs de la cavalerie carthaginoise adverse ; cette dernière prend la fuite, poursuivie par les forces de Massinissa. Les légions d'infanterie romaines avancent alors et attaquent l'infanterie d'Hannibal, qui comprend trois lignes de défense successives. Les Romains écrasent les soldats de la première ligne, puis ceux de la deuxième, mais les légionnaires sont désormais au bord de l'épuisement et il leur reste encore à en finir avec la troisième ligne, qui se compose des vétérans qu'Hannibal a ramenés de sa campagne d'Italie, ses meilleures troupes. À ce moment crucial revient Massinissa, qui attaque l'arrière de l'infanterie carthaginoise. Prise entre les assauts combinés de l'infanterie et de la cavalerie romaines, celle-ci est bientôt anéantie. Vingt mille Carthaginois périssent dans la bataille et les autres sont capturés, tandis que les pertes romaines s'élèvent à environ 1 500 morts.

La bataille de Zama laisse Carthage sans défense, et la cité accepte les termes du traité de paix de Scipion par lesquels elle cède l'Espagne à Rome, renonce à la plupart de ses bâtiments de guerre, et commence à payer à Rome une indemnité qui durera cinquante ans. Scipion se voit décerner le surnom d'Africain en hommage à sa victoire. Hannibal réchappe de la bataille et retourne sans tarder à Carthage.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Médias

Bataille de Zama

Bataille de Zama
Crédits : AKG-images

photographie

Bataille de Zama

Bataille de Zama
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo

Afficher les 2 médias de l'article

Classification

Autres références

«  ZAMA BATAILLE DE (202 av. J.-C.)  » est également traité dans :

GUERRES PUNIQUES - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Xavier LAPRAY
  •  • 281 mots

— 814 environ Fondation de la colonie de Carthage par les Phéniciens. — 509 Premier traité entre Rome et Carthage. — 272 Prise de Tarente : fin de la conquête de l'Italie par Rome. — 264 Une armée romaine, répondant à l'appel de la cité de Messine, débarque en Sicile ; début de la première guerre punique. — 260 « Naissance » de la flotte romaine. — 241 Victoire navale romaine devant les îles […] Lire la suite

SCIPION L'AFRICAIN (235 av. J.-C.?-183 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 557 mots
  •  • 1 média

Issu d'une des plus grandes familles de Rome, la gens Cornelia, Scipion l'Africain incarne l'esprit de conquête et le goût du luxe qui saisirent Rome à la faveur des guerres puniques. Son père Publius Scipion, consul en l'an ~ 218, périt en Espagne au cours de la lutte contre l'empire carthaginois ; Scipion part, en ~ 211, dans la péninsule Ibérique pour le venger et ouvrir un second front contre […] Lire la suite

Pour citer l’article

« ZAMA BATAILLE DE (202 av. J.-C.) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 26 novembre 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/bataille-de-zama-202-av-j-c/