BAKOU

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Azerbaïdjan : carte administrative

Azerbaïdjan : carte administrative
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Bakou

Bakou
Crédits : D. Blum/ Peter Arnold, Inc.

photographie


La capitale et principale ville de l'Azerbaïdjan se situe dans la presqu'île d'Apchéron, au sud-est du pays. Édifiée sur un site habité depuis l'ère paléolithique, la cité fortifiée de Bakou présente une remarquable continuité culturelle avec des traces de présence sassanide, arabe, perse, ottomane et russe.

Azerbaïdjan : carte administrative

Azerbaïdjan : carte administrative

Carte

Carte administrative de l'Azerbaïdjan. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

Ville portuaire, Bakou, dont la population est estimée à 2 millions d'habitants (2005), est située à proximité de très importants gisements de pétrole. Vers 1850-1870, l'Azerbaïdjan est saisi par une véritable « fièvre de l'or noir » et Bakou devient le premier producteur mondial de naphte et la ville la plus développée et la plus peuplée du Caucase.

L'exploitation des champs pétrolifères attire de nombreux investisseurs étrangers, dont les frères Nobel ou les banquiers de la famille Rothschild. Le développement de l'industrie pétrolière donne naissance à une nouvelle classe de riches commerçants azerbaïdjanais. Parmi ces magnats du pétrole, nombreux sont ceux qui investissent pour reconstruire, développer la ville et moderniser le pays. Zeynaladdin Taghiev fonde à la fin du xixe siècle la première école pour jeunes filles musulmanes. C'est également à cette époque qu'est construit le premier opéra-théâtre en terre musulmane.

Bakou

Bakou

Photographie

Champs pétroliers en mer Caspienne, près de Bakou. À la fin du XIXe siècle, le gisement de Bakou avait fait de l'Azerbaïdjan, alors territoire russe, le premier exportateur mondial de pétrole. 

Crédits : D. Blum/ Peter Arnold, Inc.

Afficher

Le cœur de Bakou est une ville orientale dotée d'une architecture de type turc dont les remparts datent du xiie siècle. Au centre de cette vieille ville parsemée d'anciennes mosquées se trouvent la tour de la vierge (viie-vie av. J.-C., restaurée au xiie s.) et l'ancien palais des princes du Chirvan « Chirvanshahs » (xve s.). Cet ensemble architectural a été inscrit au patrimoine mondial de l'U.N.E.S.C.O. en décembre 2000. De beaux quartiers, inspirés de l'architecture européenne de l'époque, font leur apparition à la fin du xixe siècle autour de la vieille ville. Les grandes banlieues ouvrières et les cités-dortoirs situées à l'extérieur de la ville apparaissent dans les années 1960, pour loger les ouvriers employés dans les nouvelles usines et raffineries s [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  BAKOU  » est également traité dans :

ASIE (Géographie humaine et régionale) - Dynamiques régionales

  • Écrit par 
  • Manuelle FRANCK, 
  • Bernard HOURCADE, 
  • Georges MUTIN, 
  • Philippe PELLETIER, 
  • Jean-Luc RACINE
  •  • 24 809 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Enjeux énergétiques et politiques »  : […] Malgré la croissance économique et sociale de la Turquie qui fonde sa volonté d'intégrer l'Union européenne, et le potentiel de l'Iran devenu une puissance régionale de fait, l'Asie centrale au sens large reste un espace peu développé, dont les enjeux sont liés aux ressources pétrolières et gazières, à la situation de zone tampon en marge des espaces russe, chinois, indien, arabe et européen, et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/asie-geographie-humaine-et-regionale-dynamiques-regionales/#i_23210

AZERBAÏDJAN

  • Écrit par 
  • Raphaëlle MATHEY, 
  • Ronald Grigor SUNY
  • , Universalis
  •  • 6 516 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « L'Azerbaïdjan à l'aube d'un second boom pétrolier »  : […] Les champs pétrolifères de Bakou constituent l'un des plus vieux centres de l'industrie lourde du monde. Les premiers puits ont été forés en 1871. Au xix e  siècle, plus de la moitié de la production mondiale en pétrole provenait de cette zone. Avant la Seconde Guerre mondiale, l'Azerbaïdjan produisait 23 millions de tonnes de pétrole brut par […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/azerbaidjan/#i_23210

CASPIENNE MER

  • Écrit par 
  • Aleksï Nilovitch KOSAREV, 
  • Oleg Konstantinovitch LEONTIEV, 
  • Lewis OWEN
  • , Universalis
  •  • 4 462 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les ressources »  : […] La Caspienne a été longtemps célèbre pour ses esturgeons, fournissant la plus grande part des prises mondiales de ce poisson, apprécié pour le caviar. La ressource est aujourd'hui très menacée. Durant la longue période de baisse du niveau de l'eau (1929-1977) et d'assèchement consécutif des fonds les plus favorables au frai, la population d'esturgeons a chuté considérablement, à cause aussi de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mer-caspienne/#i_23210

SIBÉRIE

  • Écrit par 
  • Vadime ELISSEEFF, 
  • Pascal MARCHAND, 
  • Guy MENNESSIER
  •  • 14 138 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « La dualité de la Sibérie occidentale »  : […] La Sibérie occidentale correspond au bassin de l'Ob, qui juxtapose deux situations antinomiques. Au sud, l'interfluve Ob-Aral est occupé par la steppe boisée, qui recouvre des tchernoziums dégradés par l'humidité insuffisante. Parcourue par le Transsibérien, cette zone est vouée à l'agriculture mécanisée. À la lisière des déserts d'Asie centrale, le principal aléa auquel elle est soumise est la sé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/siberie/#i_23210

Pour citer l’article

Raphaëlle MATHEY, « BAKOU », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 25 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/bakou/