Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

ASTROBLÈME

Terme créé par Dietz, en 1960, pour désigner les cratères météoritiques fossiles, cratères partiellement érodés, voire réduits à l'état de vestiges repris dans des structures complexes.

Érodé, partiellement ou totalement recouvert de sédiments, éventuellement repris par la tectonique, l'astroblème est morphologiquement décalé par la présence d'un lac circulaire ou de toute structure circulaire observée en photographie aérienne ou spatiale et la présence d'un affleurement lenticulaire de roches bréchifiées.

Sa reconnaissance s'appuie sur des critères lithologiques, géophysiques (détection d'anomalies circulaires en profondeur — gravimétriques ou magnétiques — confirmées par des profils sismiques et des carottages) et minéralogiques élaborés par les spécialistes du métamorphisme de choc à la suite d'études pluridisciplinaires sur les cratères d'impact actuels ou artificiels.

Lorsque le cycle d'érosion a décapé la couverture protectrice, l'astroblème se dévoile en surface : c'est le cas notamment pour le bouclier canadien, dont l'érosion postglaciaire a révélé une multitude d'astroblèmes, enfouis depuis plusieurs centaines de millions d'années.

En 1995, on recensait sur Terre plus de 150 cratères d'impact d'un diamètre supérieur à 100 mètres, dont les deux plus grands — Sudbury, dans l'Ontario, et Chicxulub, dans le Yucatán — mesurent près de 200 kilomètres.

— Guy POURSIN

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Autres références

  • CÉNOZOÏQUE

    • Écrit par Marie-Pierre AUBRY
    • 7 601 mots
    • 7 médias
    ...qui s'est atténué depuis sans cesser pour autant. Par exemple, le Meteor Crater (1,2 km de diamètre ; ~ 50 000 ans) en Arizona (États-Unis), l'astroblème de Rochechouart (20 km de diamètre ; 160 ± 5 Ma) en France, et celui de Manicouagan (70 km de diamètre ; ~ 210 Ma) au Canada sont des...
  • DINOSAURES

    • Écrit par Eric BUFFETAUT
    • 7 341 mots
    • 16 médias
    ...roche fondue par de très hautes températures, et de minéraux magnétiques formés par oxydation lors de la traversée de l'atmosphère par une météorite. La mise en évidence, dans les années 1990, sur la péninsule du Yucatán (Mexique), d'un cratère d'impact d'environ 200 kilomètres de diamètre, appelé...
  • EXTINCTIONS BIOLOGIQUES

    • Écrit par Eric BUFFETAUT, Valérie CHANSIGAUD
    • 8 302 mots
    • 4 médias
    ...kilomètres de diamètre, soit les dimensions estimées à partir de la quantité d'iridium répandue à la surface de la Terre à la limite Crétacé-Tertiaire. Cet « astroblème » a reçu le nom de cratère de Chicxulub, du nom d'un village mexicain situé près de son centre. De plus, sur le pourtour du golfe...
  • ROCHECHOUART CRATÈRE DE

    • Écrit par Eric BUFFETAUT
    • 749 mots

    Le seul cratère d'impact météoritique, ou astroblème, bien attesté en France est celui qui se trouve aux alentours de la ville de Rochechouart (Haute-Vienne), à une quarantaine de kilomètres à l'ouest de Limoges. D'un diamètre actuel de 20 à 25 kilomètres, il se trouve à cheval sur les...

Voir aussi