ASTROBLÈME

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Terme créé par Dietz, en 1960, pour désigner les cratères météoritiques fossiles, cratères partiellement érodés, voire réduits à l'état de vestiges repris dans des structures complexes.

Érodé, partiellement ou totalement recouvert de sédiments, éventuellement repris par la tectonique, l'astroblème est morphologiquement décalé par la présence d'un lac circulaire ou de toute structure circulaire observée en photographie aérienne ou spatiale et la présence d'un affleurement lenticulaire de roches bréchifiées.

Sa reconnaissance s'appuie sur des critères lithologiques, géophysiques (détection d'anomalies circulaires en profondeur — gravimétriques ou magnétiques — confirmées par des profils sismiques et des carottages) et minéralogiques élaborés par les spécialistes du métamorphisme de choc à la suite d'études pluridisciplinaires sur les cratères d'impact actuels ou artificiels.

Lorsque le cycle d'érosion a décapé la couverture protectrice, l'astroblème se dévoile en surface : c'est le cas notamment pour le bouclier canadien, dont l'érosion postglaciaire a révélé une multitude d'astroblèmes, enfouis depuis plusieurs centaines de millions d'années.

En 1995, on recensait sur Terre plus de 150 cratères d'impact d'un diamètre supérieur à 100 mètres, dont les deux plus grands — Sudbury, dans l'Ontario, et Chicxulub, dans le Yucatán — mesurent près de 200 kilomètres.

—  Guy POURSIN

Écrit par :

Classification


Autres références

«  ASTROBLÈME  » est également traité dans :

CÉNOZOÏQUE

  • Écrit par 
  • Marie-Pierre AUBRY
  •  • 7 573 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Impacts d'objets extraterrestres »  : […] La découverte d'un enrichissement exceptionnel en iridium dans une couche d'argile très fine au contact des strates crétacées et paléogènes affleurant près de Gubbio (Italie) a alerté la communauté scientifique sur des relations possibles entre des catastrophes terrestres, comme les extinctions en masse, et des collisions entre la Terre et des objets extraterrestres. Toute jeune, la Terre a subi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cenozoique/#i_38799

DINOSAURES

  • Écrit par 
  • Eric BUFFETAUT
  •  • 7 333 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « L'impact météoritique de la limite Crétacé-Tertiaire »  : […] Les premiers éléments concrets de réponse sont venus en 1980, lorsque fut annoncée la découverte, dans un très mince niveau argileux situé à la limite Crétacé-Tertiaire, d'indices de la collision d'un astéroïde avec la Terre, le diamètre de cet astéroïde étant estimé à environ 10 kilomètres. Il s'agissait, tout d'abord, d'un enrichissement considérable en iridium, métal très rare dans la croûte t […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dinosaures/#i_38799

EXTINCTIONS BIOLOGIQUES

  • Écrit par 
  • Eric BUFFETAUT, 
  • Valérie CHANSIGAUD
  •  • 8 278 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Une collision cosmique »  : […] En 1980, par un article resté célèbre, publié dans Science , Luis Alvarez et ses collaborateurs annonçaient la découverte dans les strates sédimentaires, à la limite Crétacé-Tertiaire, d'un enrichissement notable en iridium, qu'ils interprétaient comme la conséquence de la collision d'une énorme météorite avec la Terre. Le cataclysme provoqué par cet impact aurait été la caus […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/extinctions-biologiques/#i_38799

ROCHECHOUART CRATÈRE DE

  • Écrit par 
  • Eric BUFFETAUT
  •  • 750 mots
  •  • 1 média

Le seul cratère d'impact météoritique, ou astroblème, bien attesté en France est celui qui se trouve aux alentours de la ville de Rochechouart (Haute-Vienne), à une quarantaine de kilomètres à l'ouest de Limoges. D'un diamètre actuel de 20 à 25 kilomètres, il se trouve à cheval sur les départements de la Haute-Vienne et de la Charente. Complètement aplani par l'érosion, il n'est plus visible dans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cratere-de-rochechouart/#i_38799

ROCHES (Classification) - Roches magmatiques

  • Écrit par 
  • Maurice LELUBRE
  •  • 7 493 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Gisement »  : […] Le gisement définit l'organisation générale des ensembles de roches magmatiques. Celles-ci constituent des corps de dimensions très variées, tranchant sur les formations où elles sont encaissées, dans lesquels peuvent s'associer des roches souvent très diverses, mais en relation génétique. Les roches effusives , c'est-à-dire les roches volcaniques expulsées à la surface, form […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/roches-classification-roches-magmatiques/#i_38799

Pour citer l’article

Guy POURSIN, « ASTROBLÈME », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 27 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/astrobleme/