STELLAIRES ASSOCIATIONS

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Étoiles les plus lumineuses de la Galaxie

Étoiles les plus lumineuses de la Galaxie
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Durée de vie des étoiles

Durée de vie des étoiles
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Diagramme de Hertzsprung-Russell

Diagramme de Hertzsprung-Russell
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Masse initiale et âge

Masse initiale et âge
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Tous les médias


Morphologie d'une association OB

À partir de l'étude de certaines associations OB particulièrement bien observées (notamment dans les nébuleuses d'Orion, de la Rosette et de la Carène ; fig. 3), il est possible de dresser un portrait, un « instantané », d'une association OB typique. Il existe bien sûr des différences d'une association à l'autre (structure, composition, milieu environnant, etc.), mais, ne serait-ce que pour aborder les questions clés, il est indispensable de recourir à cette simplification. L'évolution des associations (où l'instantané devient cinéma) sera décrite séparément, car elle met en jeu l'ensemble des éléments qui composent la morphologie d'une association OB. Ces éléments peuvent être regroupés sous deux rubriques : le contenu stellaire et le contenu gazeux.

Le contenu stellaire

Dans un volume de dimension de l'ordre de 50 à 100 parsecs se trouvent jusqu'à une centaine d'étoiles O à B2. Mais ces étoiles ne sont pas réparties au hasard dans ce volume, et leur disposition mutuelle est une des clés permettant de démontrer le mécanisme de leur évolution. En effet, la morphologie de l'association est dominée par l'existence de sous-groupes d'étoiles, distincts spatialement (fig. 4). On trouve une forte corrélation avec l'âge des étoiles, distinct pour chaque sous-groupe, mais à peu près identique à l'intérieur d'un sous-groupe. De plus, la dimension croît avec l'âge des sous-groupes, ce qui renforce l'idée qu'il s'agit bien de groupes distincts physiquement mais homogènes, composés d'étoiles ayant une origine commune. D'une façon imagée, une association OB ressemble à un feu d'artifice constitué de groupes de fusées ayant été tirées successivement (tabl. 3).

Orion I

Orion I

Dessin

En a, carte de la répartition des nuages moléculaires de CO liés à l'association OB Orion l (d'après M. L. Kutner et al., 1977); l et b sont respectivement la longitude et la latitude galactiques. En b, distribution spatiale des étoiles de l'association Orion l (d'après A. Blaauw, 1964). 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Statistique par type spectral des sous-groupes d'Orion

Statistique par type spectral des sous-groupes d'Orion

Tableau

tabl. 3 - Statistique par type spectral des sous-groupes d'Orion. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Le contenu gazeux

Les associations OB ne sont pas isolées dans l'espace ; elles baignent dans des nébuleuses brillantes, traversées de globules ou de nuages sombres, qui font manifestement partie intégrante de ces associations (fig. 3).

Mais, au-delà du simple aspect des associations dans le domaine visible, la radioastronomie millimétrique nous a appris q [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 11 pages




Écrit par :

  • : docteur ès sciences, ancien élève de l'École normale supérieure, physicien au Commissariat à l'énergie atomique

Classification


Autres références

«  STELLAIRES ASSOCIATIONS  » est également traité dans :

AMBARTZOUMIAN VIKTOR AMAZASPOVITCH (1908-1996)

  • Écrit par 
  • Jean AUDOUZE
  •  • 1 032 mots

Affirmer que la Terre et les êtres vivants sont « poussières d'étoiles », c’est faire référence aux théories sur la naissance et l'évolution des étoiles et sur leur interaction avec le milieu interstellaire dont elles sont issues et auquel elles restituent une partie de la matière qu'elles ont transformée. Ces théories ont un père : l’astrophysicien arménien Viktor Ambartzoumian, mort le 12 août […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/viktor-amazaspovitch-ambartzoumian/#i_49370

STELLAIRES AMAS

  • Écrit par 
  • André BOISCHOT
  •  • 1 756 mots
  •  • 1 média

Un amas stellaire est un groupe d'étoiles physiquement liées par la gravitation, formées dans des conditions semblables en un temps relativement court, et évoluant dans les mêmes conditions. L'étude des amas fournit des renseignements de première importance sur la formation et l'évolution des étoiles. De plus, elle introduit à une théorie dynamique qui a permis d'expliquer la structure des amas et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amas-stellaires/#i_49370

Voir aussi

Pour citer l’article

Thierry MONTMERLE, « STELLAIRES ASSOCIATIONS », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 juillet 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/associations-stellaires/