STELLAIRES ASSOCIATIONS

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Étoiles les plus lumineuses de la Galaxie

Étoiles les plus lumineuses de la Galaxie
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Durée de vie des étoiles

Durée de vie des étoiles
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Diagramme de Hertzsprung-Russell

Diagramme de Hertzsprung-Russell
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Masse initiale et âge

Masse initiale et âge
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Tous les médias


Distribution des associations OB dans la Galaxie

Notre Galaxie comprend environ cent milliards étoiles, dont la grande majorité a été fournie par les associations OB ou est issue de leur environnement immédiat. Il est donc intéressant de rechercher les liens qui existent entre ces associations et la Galaxie au sens large. Pour cela, on étudie d'abord leur répartition dans le voisinage du Soleil, aussi loin qu'on puisse les voir. C'est un problème difficile, car on constate que la plupart des associations sont groupées très près du plan de la Galaxie, ce qui est normal puisque les associations naissent au sein du gaz interstellaire, dont la plus grande concentration se trouve dans ce plan. Mais comme le Soleil est lui-même pratiquement dans ce plan, les effets de perspective sont très importants et souvent malaisés à prendre en compte avec précision.

Distribution par type spectral

Distribution par type spectral

Tableau

Distribution par type spectral (Mbol = — 6,0) dans les associations et amas. «r» est la distance de l'association par rapport au Soleil, «R», la distance par rapport au centre de la Galaxie (d'après R. Humphreys, 1978). 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Bien que les associations OB apparaissent assez dispersées, une certaine organisation se fait jour : il y a des régions entièrement vides, et des accumulations en forme d'arc de cercle. Ces arcs sont des bras locaux de notre Galaxie. Ces structures stellaires sont bien corrélées avec des structures gazeuses (visibles notamment grâce à la raie à 21 cm de l'hydrogène neutre), et sont en fait des morceaux des bras spiraux que l'on peut mettre en évidence plus ou moins nettement dans notre Galaxie.

Dans le voisinage immédiat du Soleil, à moins de 500 parsecs, il existe en outre une sous-structure, de forme approximativement circulaire, la ceinture de Gould (fig. 5). Cette structure, que l'on retrouve sur pratiquement 3600, de la région Ophiuchus-Sagittaire à la région d'Orion (la nébuleuse d'Orion elle-même en fait partie), regroupe une majorité d'étoiles B réparties de façon plus ou moins uniforme dans un cercle incliné à environ 200 sur le plan galactique, et quelques associations OB. Toute la structure, d'un rayon d'environ 300 parsecs, paraît en expansion à la vitesse de quelques kilomètres par seconde. Selon certains chercheurs, il s'agirait des restes d'une « superassociation » centrée à environ 100 parsecs du Soleil.

Ceinture de Gould

Ceinture de Gould

Dessin

Schéma de la ceinture de Gould, un grand anneau de gaz et d'étoiles jeunes qui entoure le Soleil (d'après C. J. Cesarsky & J. A. Paul, 1981). 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

L [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 11 pages


Écrit par :

  • : docteur ès sciences, ancien élève de l'École normale supérieure, physicien au Commissariat à l'énergie atomique

Classification


Autres références

«  STELLAIRES ASSOCIATIONS  » est également traité dans :

AMBARTZOUMIAN VIKTOR AMAZASPOVITCH (1908-1996)

  • Écrit par 
  • Jean AUDOUZE
  •  • 1 032 mots

Affirmer que la Terre et les êtres vivants sont « poussières d'étoiles », c’est faire référence aux théories sur la naissance et l'évolution des étoiles et sur leur interaction avec le milieu interstellaire dont elles sont issues et auquel elles restituent une partie de la matière qu'elles ont transformée. Ces théories ont un père : l’astrophysicien arménien Viktor Ambartzoumian, mort le 12 août […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/viktor-amazaspovitch-ambartzoumian/#i_49370

STELLAIRES AMAS

  • Écrit par 
  • André BOISCHOT
  •  • 1 756 mots
  •  • 1 média

Un amas stellaire est un groupe d'étoiles physiquement liées par la gravitation, formées dans des conditions semblables en un temps relativement court, et évoluant dans les mêmes conditions. L'étude des amas fournit des renseignements de première importance sur la formation et l'évolution des étoiles. De plus, elle introduit à une théorie dynamique qui a permis d'expliquer la structure des amas et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amas-stellaires/#i_49370

Voir aussi

Pour citer l’article

Thierry MONTMERLE, « STELLAIRES ASSOCIATIONS », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/associations-stellaires/