ASPHALTES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Pétroles très lourds, visqueux ou solides, les asphaltes naturels sont généralement contenus dans des roches appelées sables (ou calcaires) asphaltiques ou bitumineux. L'origine la plus fréquente de ces dépôts est un pétrole normal qui s'est formé de façon classique par dégradation thermique du kérogène contenu dans une roche mère et par migration hors de celle-ci vers un réservoir poreux, où il a subi une dégradation chimique et biochimique, liée à l'invasion du réservoir par les eaux météoriques. Cette situation peut résulter d'une migration sur le flanc d'un bassin jusqu'aux affleurements du réservoir, ou d'un événement géologique (érosion, faille) qui met un gisement de pétrole déjà constitué en communication avec la surface. Les eaux météoriques qui s'infiltrent dans les couches à partir de la surface sont chargées d'oxygène dissous et permettent à des bactéries aérobies de dégrader sélectivement les constituants du pétrole, tels que les alcanes, certains cyclanes et les aromatiques de bas poids moléculaire. Les constituants lourds du pétrole, résines et asphaltènes, ne sont pas dégradés. Un lessivage des constituants légers par les eaux et une altération proprement chimique peuvent également se produire. Le résultat de ces actions est de changer un pétrole normal et fluide en un produit lourd, visqueux, le plus souvent riche en soufre, azote et métaux (Ni, V).

On distingue souvent par leur densité et leur viscosité des huiles lourdes (au-delà de 0,93 g/cm3 et 100 mPa . s) et des huiles extra-lourdes ou asphaltes (au-delà de 1 g/cm3 et 10 000 mPa . s). Dans ce dernier cas, le produit n'a aucune mobilité et ne peut pas être exploité par les procédés conventionnels d'exploitation du pétrole. Il faut alors recourir soit à une technique minière, telle que l'exploitation en carrière et le traitement dans des fours par l'eau ou la vapeur, soit à des procédés de récupération par puits en injectant dans la couche de la vapeur d'eau surchauffée, de [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : président de la Commission nationale d'évaluation des recherches sur la gestion des déchets nucléaires, directeur général honoraire de l'Institut français du pétrole

Classification


Autres références

«  ASPHALTES  » est également traité dans :

BITUME

  • Écrit par 
  • Bernard TISSOT
  •  • 1 167 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Composition et classification »  : […] Les bitumes constituent un ensemble assez disparate par leur composition. Ils sont formés par des mélanges variables des familles suivantes de constituants : hydrocarbures, résines, asphaltènes, carbènes. Le tableau montre la séparation de ces diverses familles par différence de solubilité. Le tableau donne les caractéristiques des principaux types de bitumes, d'après la classification proposée […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bitume/#i_11267

HYDROCARBURES NON CONVENTIONNELS

  • Écrit par 
  • Pierre THOMAS
  •  • 448 mots

Les hydrocarbures non conventionnels sont des hydrocarbures dont l'exploitation est aujourd'hui impossible ou commence à peine à être rentable. Seules l'évolution des techniques d'extraction et l'augmentation des cours des énergies fossiles conventionnelles pourraient (ou ont déjà commencé à) les rendre compétitifs et, donc, permettre leur exploitation. Le statut de « conventionnel » ou « non con […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hydrocarbures-non-conventionnels/#i_11267

NUCLÉAIRE - Applications civiles

  • Écrit par 
  • Pierre BACHER
  •  • 6 686 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Nucléaire et chaleur »  : […] Pour le chauffage urbain, on a besoin de chaleur à relativement basse température (de 90 à 110  0 C) et d'un réseau de distribution. Cette chaleur peut être produite par un réacteur construit spécifiquement pour cette application, ou être récupérée lors de la production d'électricité (principe de la cogénération). Compte tenu de la lourdeur des investissements, le chauffag […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nucleaire-applications-civiles/#i_11267

SOUFRE

  • Écrit par 
  • Fernande CHATAGNER, 
  • René LECLERCQ, 
  • Noël LOZAC'H, 
  • Serge MASSON
  •  • 6 532 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Économie, utilisation et avenir du soufre »  : […] La consommation du soufre sous toutes ses formes est de 70 millions de tonnes (Mt) en 2007. La hausse de celle-ci se manifeste surtout en Asie, particulièrement en Chine et en Inde, mais également en Amérique latine. La croissance de la demande de soufre résulte principalement de son raffermissement dans le secteur des engrais phosphatés. La demande d'acide sulfurique destiné à la production d'e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/soufre/#i_11267

Pour citer l’article

Bernard TISSOT, « ASPHALTES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 septembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/asphaltes/