SHAW ARTIE (1910-2004)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Mêlant sans complexe aucun ni souci de cohérence romances doucereuses et musique savante, danses populaires et expériences jazziques avancées, Artie Shaw, célèbre comme clarinettiste, réussit à séduire un très vaste public américain, moins attaché que les amateurs européens à la séparation stricte des genres. Son franc-parler lui vaudra de nombreuses invitations dans les shows télévisés ; son charme irrésistible fera des ravages : huit mariages, huit divorces ! Ce personnage haut en couleur s'est illustré à la tête de formations orchestrales autant que sur les écrans et dans les librairies.

Arthur Jacob Arshawsky naît à New York le 23 mai 1910 dans une famille fraîchement immigrée d'Europe centrale. Il grandit à New Haven (Connecticut) et commence son éducation musicale avec des musiciens locaux. En 1925, il entre comme saxophone alto dans l'orchestre de danse de Johnny Cavallaro. C'est au cours de l'une de ses tournées qu'il choisit en 1926 la clarinette comme instrument principal et opte pour un nom de scène raccourci : Artie Shaw. Sa réputation d'arrangeur et de directeur musical s'affirme. Il rejoint le big band d'Irving Aaronson, avec lequel il arrive à New York en 1929. Willie « The Lion » Smith exerce une profonde influence sur ses conceptions musicales, qui s'enrichissent de la découverte des harmonies de Debussy et des rythmes de Stravinski.

Actif musicien de studio, il joue pour la radio au sein de divers ensembles, dont celui de Paul Whiteman. Il abandonne pourtant la musique et se retire dans une ferme pour se consacrer à la littérature (1934-1935). Il reparaît sur scène en 1936 avec un petit groupe, noyau d'un orchestre de danse aux effectifs élargis qui se produira sans grand succès jusqu'en mars 1937. Un mois plus tard, il rebondit avec un groupe instrumental, obtenant sa première grande réussite en enregistrant une mélodie de Cole Porter [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Écrit par :

Classification


Autres références

«  SHAW ARTIE (1910-2004)  » est également traité dans :

HOLIDAY BILLIE (1915-1959)

  • Écrit par 
  • Pierre BRETON
  •  • 1 949 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Billie's Blues »  : […] Eleanora (Elinore, Elenoir ou encore Eleanor, selon les documents) Holiday naît le 7 avril 1915 à Philadelphie (Maryland). On sait peu de choses sur sa petite enfance, passée à Baltimore : a-t-elle, comme elle l'affirme dans son autobiographie, Lady Sings the Blues , été violée par un familier à l'âge de dix ans ? Il ne subsiste en tout cas aucune trace de cet événement dans les archives locales. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/billie-holiday/#i_38623

Pour citer l’article

Pierre BRETON, « SHAW ARTIE - (1910-2004) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/artie-shaw/