OLDHAM ARTHUR (1926-2003)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Chef de chœur, pédagogue et compositeur britannique, Arthur Oldham a formé et dirigé plusieurs chœurs amateurs de haut niveau, parmi lesquels celui de l'Orchestre de Paris.

Arthur William Oldham naît à Londres le 6 septembre 1926. Une bourse lui permet de faire des études de composition avec Herbert Howells au Royal College of Music de Londres (1942-1945). En 1944, il obtient le prix Cobbett de composition pour la musique de chambre. À partir de 1945, il travaille en privé avec Benjamin Britten, dont il est l'un des rares élèves. Il commence sa carrière professionnelle comme chef de chœur dans différents théâtres londoniens, notamment le Mercury Theatre. Puis il est directeur musical du Ballet Rambert (1946-1947), qui crée avec succès son ballet Mr Punch (1946) au Sadler's Wells de Londres. Il compose alors plusieurs partitions chorégraphiques : The Sailor's Return (1947), Circus Canteen (1951), Bonne Bouche (1952). En 1956, Oldham est nommé maître de musique à la cathédrale catholique St Mary d'Édimbourg, puis il fonde le Scottish Festival Chorus – qui deviendra plus tard le Chœur du festival d'Édimbourg –, qu'il dirige entre 1965 et 1975. C'est l'occasion pour lui de collaborer avec les plus grands chefs d'orchestre (Leonard Bernstein, Herbert von Karajan, Claudio Abbado, Riccardo Muti, Georg Solti, Carlo Maria Giulini...). Entre 1966 et 1974, il dirige le Chœur du Scottish Opera, tout en assurant la direction du Chœur de l'Orchestre symphonique de Londres (1969-1976).

En 1975, Daniel Barenboïm lui demande de former un chœur amateur de niveau professionnel destiné à devenir le partenaire privilégié de l'Orchestre de Paris : il auditionne 1 700 choristes pour n'en retenir que 200, qui chantent le Te Deum de Berlioz à Saint-Eustache s [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : chef d'orchestre, musicologue, producteur à Radio-France

Classification

Pour citer l’article

Alain PÂRIS, « OLDHAM ARTHUR - (1926-2003) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/arthur-oldham/