ART ET SCIENCE DE LA COULEUR (G. Roque)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

De Michel Eugène Chevreul (1786-1889), on sait surtout qu'il est l'inventeur d'une loi, celle du contraste simultané des couleurs, qui aurait exercé une grande influence sur Seurat. Mais si le nom de Chevreul est fréquemment évoqué à propos des peintres néo-impressionnistes, rares sont ceux qui connaissent la nature exacte de ses travaux. Comme l'écrit Georges Roque dans Art et science de la couleur, Chevreul et les peintres, de Delacroix à l'abstraction (éditions Jacqueline Chambon, Paris, 1997) : « De la loi du contraste simultané fait partie de ces ouvrages qui ont acquis une énorme notoriété, sans avoir jamais été lus, ou presque, et auxquels on se réfère d'autant plus volontiers qu'on n'en connaît la teneur que par ouï-dire. » (Publié en 1839, traduit l'année suivante en allemand, l'ouvrage sera très vite épuisé.). Cela devrait déjà suffire à signaler l'importance de ce travail consacré à Chevreul et à son influence sur les peintres. Il vient combler un vide d'autant plus frappant que les études sur la couleur n'ont cessé de se multiplier ces dernières années, tant dans le domaine esthétique que scientifique. Mais là n'est pas le seul intérêt de ce livre. Son plus grand mérite est peut-être de nous permettre de saisir la nature, l'ampleur et les effets de cette mutation fondamentale qui s'est produite au xixe siècle dans l'histoire des conceptions de la couleur.

Qu'elle soit désignée comme simulacre, propriété sensible ou qualité seconde, la couleur avait été pensée depuis l'Antiquité en rapport avec le multiple et le changeant, comme une modification instable et accidentelle échappant à toute détermination et donc à l'ordre du discours. C'est ainsi qu'il était encore admis dans les académies de peinture au xixe siècle que la couleur, contrairement au dessin, ne pouvait faire l'objet d'un enseignement théorique mais seulement d'un apprentissage pratique. Comme le montre Georges Roque, la thé [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages





Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Jacqueline LICHTENSTEIN, « ART ET SCIENCE DE LA COULEUR (G. Roque) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 mars 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-et-science-de-la-couleur/