ARCHITECTURE : BIBLIOTHÈQUES MUNICIPALES ET UNIVERSITAIRES, XXe SIÈCLE(repères chronologiques)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

  • 1924-1927 Bibliothèque municipale de Stockholm, Gunnar Asplund (1885-1940). Œuvre majeure de l'architecture suédoise, ce bâtiment aux formes simples exprime clairement sa composition depuis l'extérieur. Un haut volume central, englobé dans un bâtiment de plan carré, abrite la salle de la bibliothèque.

  • 1927-1935 Bibliothèque de Viipuri (aujourd'hui Vyborg), Russie, Alvar Aalto (1898-1976). Après un premier projet proche du classicisme de Gunnar Asplund, Aalto s'oriente vers une approche fonctionnaliste, et livre ainsi le type de la bibliothèque moderne : les livres sont distribués mécaniquement ; l'éclairage artificiel, l'acoustique et le chauffage ont bénéficié des recherches techniques les plus avancées.

  • 1960-1965 Bibliothèque de Seinäjoki, Finlande, Alvar Aalto. L'architecte a eu l'occasion, après 1945, de réaliser plusieurs bibliothèques, dans un hôtel de ville, dans un centre culturel ou encore dans une caisse de retraite. La bibliothèque de Seinäjoki témoigne de sa parfaite maîtrise du programme (organisation de l'espace, contrôle de la lumière, confort).

  • 1961-1968 Bibliothèque de Rovaniemi, Finlande, Alvar Aalto. Très proche par son plan de la bibliothèque de Seinäjoki, elle est cependant deux fois plus grande. Au centre de la salle de lecture en éventail, trois fosses permettent aux lecteurs de s'isoler.

  • 1963-1966 Bibliothèque pour enfants La Joie par les livres, Clamart, Atelier de Montrouge. Les salles de lecture sont toutes circulaires, et leurs dimensions adaptées aux âges des enfants. Ces espaces sont greffés les uns aux autres et forment un tout organique.

  • 1964-1966 Bibliothèque de la faculté d'histoire de Cambridge, Angleterre, James Stirling (1926-1992). Le bâtiment accueille une bibliothèque et, placées autour d'elle, des salles de cours. Le plan en éventail de la salle de lecture permet, comme dans les prisons panoptiques, une surveillance facile. La bibliothèque est éclairée par une grande verrière.

  • 1966-1978 Staatsbibliothek, Berlin, Hans Scharoun (1893-1972). Achevée après la mort de Scharoun par son associé Edgar Wisniewski (1893-1972), la bibliothèque complète le Kulturforum aménagé par l'architecte, plus connu pour sa célèbre « Philharmonie ». Les espaces généreux et les escaliers de la Staatsbibliothek ont été magnifiés par une très longue séquence du film de Wim Wenders, Les Ailes du désir (1987).

  • 1967-1970 Bibliothèque de l'université de Nanterre, Édouard Albert (1910-1968). Œuvre parmi les plus réussies de l'architecte, auteur à Paris de la tour Croulebarbe et de la faculté de Jussieu, la bibliothèque est construite en matériaux légers. Les éléments de structure répétitifs en métal créent des façades d'inspiration classique ; à l'intérieur, Albert se réfère au contraire au modèle de l'espace gothique en donnant à la salle ampleur et luminosité.

  • 1975 Bibliothèque Elsa Triolet, Pantin, Jacques Kalisz (1926-2002) et Jean Perrottet (1925-2021). Tous les éléments de structure sont à l'extérieur, de même que les conduits de chauffage ; chacun est peint d'une couleur différente selon sa fonction. L'espace intérieur, libéré des principaux points porteurs, est ainsi parfaitement fluide.

  • 1991 À la suite de la publication, en 1989, du Rapport Miquel au ministre de l'Éducation nationale, qui dénonce le retard des bibliothèques universitaires, le schéma de développement immobilier « Universités 2000 » est mis en place en 1991. Il permet l'agrandissement et la création de bibliothèques universitaires (notamment à Paris VIII-Saint-Denis, Pierre Riboulet ; Montpellier-Richter, René Dottelonde ; Lyon-II-III-E.N.S., Bruno Gaudin ; Besançon-droit, Laurent et Emmanuelle Beaudouin).

  • 1991-1993 Bibliothèque et centre d'art et de musique, Breda, Pays-Bas, Herman Hertzberger (né en 1932). Depuis les années 1980, les bibliothèques sont de plus en plus fréquemment associées à d'autres programmes culturels, rassemblés en médiathèque. C'est le cas à Breda, où la bibliothèque proprement dite n'occupe que le rez-de-chaussée du bâtiment, espace lumineux et largement ouvert sur un jardin.

  • 1998 Le plan « Universités du troisième millénaire » (U3M), fondé sur une stratégie programmée jusqu'en 2015, a vocation à poursuivre et amplifie [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Simon TEXIER, « ARCHITECTURE : BIBLIOTHÈQUES MUNICIPALES ET UNIVERSITAIRES, XXe SIÈCLE - (repères chronologiques) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 25 janvier 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/architecture-bibliotheques-municipales-et-universitaires-xxe-siecle-reperes-chronologiques/