GALÁPAGOS ARCHIPEL DES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Équateur : carte physique

Équateur : carte physique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Tortues

Tortues
Crédits : John Beatty/ The Image Bank/ Getty Images

photographie

Lions de mer

Lions de mer
Crédits : Kevin Schafer/ The Image Bank/ Getty Images

photographie

Grapse

Grapse
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie


Treize grandes îles, dix-sept petites îles et une multitude d'îlots constituent l'archipel de Colón ou des Galápagos, province de l'Équateur qui est situé à 900 kilomètres environ des côtes de l'Amérique du Sud. L'ensemble, d'origine volcanique, couvre à peine 8 010 kilomètres carrés et doit son originalité à ses paysages ainsi qu'à une végétation et à une faune qu'un isolement total a protégées jusqu'à une période récente.

Équateur : carte physique

Équateur : carte physique

Carte

Carte physique de l'Équateur. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

Le courant froid de Humboldt, qui touche l'archipel après avoir longé les côtes péruviennes et effleuré la péninsule de Santa Elena, est en partie responsable du climat, relativement frais et sec à cette latitude équatoriale. Une végétation steppique domine dans la plupart des îles, sauf sur les versants mieux orientés, couverts d'une forêt claire de type tropical à nuance sèche.

Ces îles abritent une faune endémique, composée de tortues de terre et de mer géantes, les galápagos, qui ont donné leur nom à l'archipel, d'iguanes innombrables et de grande taille, d'otaries, d'oiseaux et de petits animaux très divers qui ont vécu à l'abri dans ces îles éloignées des continents (c'est à partir d'observations menées dans l'archipel en 1835 que Darwin conçut sa théorie de l'évolution). Les eaux, très poissonneuses, font vivre quelques pêcheurs, mais la tranquillité de l'archipel a été rompue par le tourisme (70 000 visiteurs en 1992, plus de 148 000 en 2006). Un parc national y a par conséquent été créé en 1959. L'archipel a été classé, en 1978, au patrimoine mondial de l'humanité par l'U.N.E.S.C.O. afin de le protéger. De gros chalutiers, en provenance de Manta (côte équatorienne) et des États-Unis, viennent également troubler les eaux à la recherche des bancs de thons. La station biologique Darwin, près de Puerto Ayora, dans l'île de Santa Cruz, est chargée d'étudier et de protéger un milieu fragile, unique au monde, qui a été gravement menacé par un gigantesque incendie en 1994.

Tortues

Tortues

Photographie

Accouplement de deux tortues géantes des Galapagos (Chelonoidis elephantopus). 

Crédits : John Beatty/ The Image Bank/ Getty Images

Afficher

Lions de mer

Lions de mer

Photographie

Les lions de mer sont les plus grosses des otaries (Galapagos, Équateur). 

Crédits : Kevin Schafer/ The Image Bank/ Getty Images

Afficher

Grapse

Grapse

Photographie

Le grapse (Grapsus grapsus) est un crabe abondant des îles Galapagos. En utilisant les «griffes» de ses pattes, il escalade rapidement tous les rochers. Il reste souvent au soleil, au milieu des iguanes marins, et n'hésite pas à envoyer des giclées d'eau s'il est dérangé. Ses larges pinces... 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

Les Galápagos [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Écrit par :

  • : professeur des Universités, Institut des hautes études de l'Amérique latine, université de Paris-III

Classification

Pour citer l’article

Anne COLLIN DELAVAUD, « GALÁPAGOS ARCHIPEL DES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 05 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/archipel-des-galapagos/