OBOTE APOLLO MILTON (1924-2005)

Apollo Milton Obote est né le 28 décembre 1924 dans le petit village d'Akokoro, dans le district d'Apac (province de Lango), dans le nord de l'Ouganda. Fils d'un petit chef local, il effectue ses études dans le système colonial jusqu'au niveau universitaire, mais sans terminer son cursus, car il est renvoyé de Makerere College pour activités politiques en 1953. Après un court séjour au Kenya où il se familiarise avec le mouvement nationaliste naissant, il revient en Ouganda en 1955 et adhère à l'Uganda National Congress (U.N.C.), premier parti nationaliste du pays. Élu au Conseil législatif en 1958, il organise l'année suivante une scission de l'U.N.C. qui aboutit à la création de l'Uganda People's Congress (U.P.C.), dont il est bientôt élu président. Il devait conserver ce poste jusqu'à sa mort.

Milton Obote était d'ethnie Lango, tribu minoritaire en Ouganda. Pour parvenir au pouvoir, il conclut une alliance électorale avec le kabaka Mutesa II, roi des Baganda, l'ethnie majoritaire, auquel les Britanniques entendaient donner la présidence de la République ougandaise à l'indépendance. Lorsque celle-ci est effective, en octobre 1962, Obote devient le Premier ministre du roi-président, un montage constitutionnel et politique particulièrement instable. La rivalité politique entre les deux hommes se double d'une rivalité ethnique particulièrement forte, les Baganda étant des Bantous alors que les Langi sont des Nilotiques appartenant à une culture radicalement différente. Lorsque Obote est impliqué dans un scandale financier lié à des détournements d'or pendant la guerre civile au Congo voisin, le kabaka Mutesa soutient son inculpation en justice. Obote riposte en s'alliant politiquement avec le chef d'état-major de l'armée, le général Idi Amin Dada, et fait arrêter plusieurs membres de son gouvernement qui soutiennent le roi-président. Lorsque ce dernier tente de le révoquer, Obote fait appel à l'armée et organise un coup d'État contre lui.

Indépendance de l'Ouganda, 9 octobre 1962

Indépendance de l'Ouganda, 9 octobre 1962

photographie

En octobre 1962, le président ougandais Milton Obote (deuxième à partir de la gauche) célèbre l'indépendance de l'Ouganda aux côtés du duc et de la duchesse de Kent. Devenu Premier ministre en 1962, Milton Obote, président à partir de 1966, sera renversé par Idi Amin Dada en 1971. 

Crédits : Getty

Afficher

Après la fuite de Mutesa au Royaume-Uni, Obote a [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis



Écrit par :

  • : directeur du Centre français d'études éthiopiennes, Addis-Abeba

Classification


Autres références

«  OBOTE APOLLO MILTON (1924-2005)  » est également traité dans :

AMIN DADA IDI (entre 1923 et 1926-2003)

  • Écrit par 
  • Bernard NANTET
  •  • 1 049 mots
  •  • 2 médias

Appartenant à la petite tribu nubienne des Kakwa dans le nord-ouest de l'Ouganda, Idi Amin Dada passe son enfance à garder les chèvres ; après quelques études élémentaires vite terminées, il s'engage à vingt et un ans comme aide-cuisinier au King's African Rifles […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/idi-amin-dada/#i_34703

BOUGANDA ou BUGANDA

  • Écrit par 
  • Alfred FIERRO
  •  • 671 mots
  •  • 1 média

les autres régions de l'Ouganda se dressent contre l'hégémonie du Bouganda, qui envisage alors de constituer à lui tout seul un État indépendant. Cependant, la coalition de l'U.P.C. (Uganda People's Congress), dirigée par Milton Oboté et par des partisans du kabaka, remporte les élections de 1962 ; l'indépendance de l'Ouganda est proclamée dans l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bouganda-buganda/#i_34703

MUSEVENI YOWERI KAGUTA (1944-    )

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 800 mots
  •  • 1 média

se présente à l'élection présidentielle. À l'issue d'un scrutin contesté, remporté par Milton Obote, Museveni fonde le Mouvement national de résistance et engage la lutte armée dans l'ouest du pays. Ses troupes finissent par l'emporter en prenant position à Kampala et, le 29 janvier 1986, il se proclame président. Dix ans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/yoweri-kaguta-museveni/#i_34703

MUTESA II EDWARD FREDERICK (1924-1969) roi puis président de l'Ouganda

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 374 mots
  •  • 1 média

Connu aussi sous le nom de sir Edward Frederick Mutesa, Mutesa II fut, de 1939 à 1953 et de 1955 à 1966, kabaka (roi) de l'État de Buganda, en Afrique orientale (aujourd'hui partie de l'Ouganda). En 1953, il fut destitué par les Britanniques et, en 1966, par Milton […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/edward-frederick-mutesa-ii/#i_34703

OUGANDA

  • Écrit par 
  • Bernard CALAS, 
  • Odette GUITARD, 
  • Henri MÉDARD
  •  • 9 741 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « La dictature d'Idi Amin Dada  »  : […] National Liberation Army, U.N.L.A.) qui tente de se créer avec l'appui de la Tanzanie, les partisans de Milton Obote préparent son retour. Des élections sont organisées les 10 et 11 décembre 1980. Elles opposent principalement l'U.P.C. et le D.P. Les Ougandais, qui n'ont pas oublié le premier passage au pouvoir d'Obote, votent massivement pour le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ouganda/#i_34703

Pour citer l’article

Gérard PRUNIER, « OBOTE APOLLO MILTON - (1924-2005) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/apollo-milton-obote/