APATOSAURUS

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Gigantesque dinosaure saurischien sauropode, un des plus grands animaux terrestres ayant jamais existé, qui vivait en Amérique du Nord au Jurassique supérieur (il y a environ 150 millions d'années).

Apatosaurus

Apatosaurus

dessin

 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Apatosaurus pesait jusqu'à 30 tonnes et atteignait 21 mètres de longueur (cou et queue compris). Ses quatre membres étaient massifs et en forme de pilier. Sa queue, extrêmement longue, se terminait en forme de lanière et permettait de donner de violents coups de fouet aux prédateurs.

Les dimensions, la forme et les caractères de la tête d'Apatosaurus firent l'objet de nombreuses discussions qui perdurèrent pendant plus d'un siècle. Les incertitudes étaient dues au caractère incomplet des fossiles et à des mélanges probables de spécimens lors du transport entre le site de fouilles et le laboratoire. Sur les premiers squelettes reconstitués, la tête fut représentée comme semblable à celle de Camarasaurus, avec un crâne cubique au museau court et des dents spatulées – ce qui était erroné. Cependant, en 1978, des paléontologues retrouvèrent, dans les réserves du Carnegie Museum de Pittsburgh (Pennsylvanie), un crâne oublié qui se révéla appartenir à Apatosaurus. Il était gracile et allongé et portait de longues dents cylindriques comme celles de Diplodocus. De ce fait, les crânes reconstitués des squelettes d'Apatosaurus exposés dans les divers musées ont dû être remplacés pour les rendre conformes à la réalité.

On a beaucoup discuté pour savoir si Apatosaurus et les formes apparentées étaient capables de soutenir leur énorme masse sur la terre ferme, ou s'ils étaient obligés d'adopter un mode de vie aquatique. Beaucoup de données, y compris la structure du squelette et les empreintes de pas, montrent qu'Apatosaurus, comme tous les autres sauropodes, était un animal terrestre. Aucun caractère ostéologique n'indique un mode de vie aquatique et des études détaillées suggèrent que les os de ces dinosaures étaient tout à fait capables de soutenir un tel poids. Les traces de pas montrent que les doigts étaient inclus dans des coussinets cornés, comme ceux des éléphants. De plus, en section, la cage thoracique était en forme de cœur, comme chez l'éléphant, et non circulaire comme chez l'hippopotame qui est un animal amphibie. Même le gigantesque Brachiosaurus, avec ses 80 tonnes, passait certainement plus de temps sur la terre ferme que dans l'eau.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« APATOSAURUS », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 juillet 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/apatosaurus/