ANUBIS

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Anubis

Anubis
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Scènes funéraires

Scènes funéraires
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

Un défunt et sa momie protégés par Anubis

Un défunt et sa momie protégés par Anubis
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

Anubis, dieu des Morts, art égyptien

Anubis, dieu des Morts, art égyptien
Crédits : Bridgeman Images

photographie


Le dieu adopte la forme d’un canidé noir couché sur une chapelle ou ce qui en tient lieu, avec une bandelette autour du cou. Anubis prend aussi l’apparence d’un homme à tête de chien ou de chacal. Le nom du dieu, « Inpou », évoque un jeune chien. Anubis fut particulièrement adoré dans le dix-septième nome de la Haute-Égypte, nome sur lequel on a conservé un intéressant document de topographie religieuse, le papyrus Jumilhac.

Anubis

Anubis

Dessin

Anubis à tête de chacal est le dieu égyptien des funérailles et de la nécropole. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Anubis, fils d'Isis et d'Osiris, était le dieu du désert et de la nécropole. Dans les Textes des pyramides, il introduisait les morts dans l'autre monde participe à la pesée du cœur. Dans le Livre des portes puis les mystères osiriens, il était à la tête des gardiens des heures. « Seigneur de la nécropole », il veillait sur les tombes. Souvent honoré de l'appellation « seigneur de la nécropole », il était représenté sous la forme du chien sauvage ou chacal, animal qui rôde dans les nécropoles. Ses épithètes, telle « Celui qui préside la tente divine » (tente où l’on momifiait les défunts), insistent sur son rôled’embaumeur, « celui à qui est la bandelette », la légende lui attribuant l'embaumement d'Osiris. Dans la nécropole de Cynopolis (Assiout), la « Ville du chien », il est mis en rapport avec une autre divinité canine : Oupouaout, « Celui qui ouvre les chemins » et, dans la nécropole d’Abydos, il prend, dès l’Ancien Empire, le pas sur le chien Khentyimentyou, « Celui qui est à la tête des Occidentaux », dont le rôle et l’épithète seront aussi absorbés par Osiris.

Dans l'Ancien Empire, Anubis est le dieu funéraire par excellence, comme on le voit par les formules d'offrandes funéraires et souhaits de survie, qui, dans les plus anciens mastabas, s'adressent à lui. À la fin de cette époque, il fut supplanté par Osiris dont il devint l'aide, introduisant le défunt auprès du dieu juge. À l'époque gréco-romaine, Anubis continue d'être l'introducteur du mort auprès d'Osiris et gardien des portes du monde de l'au-delà (l'Amenti). C'es [...]

Scènes funéraires

Scènes funéraires

Diaporama

ART ÉGYPTIEN, Nouvel Empire, XXe dynastie, Scènes funéraires - Tombe de Inherkhaou, peinture sur stuc. Deir el-Medineh, Thèbes. 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

Un défunt et sa momie protégés par Anubis

Un défunt et sa momie protégés par Anubis

Diaporama

ART ÉGYPTIEN, époque romaine, IIe-IIIe siècle après J.-C., Linceul décoré montrant le défunt et sa momie protégés par Anubis, toile peinte à l'encaustique. Staatliche Museen, Berlin. 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : docteur de troisième cycle, chargé de recherche au C.N.R.S, professeur à l'École pratique des hautes études (IVe section)

Classification


Autres références

«  ANUBIS  » est également traité dans :

ÉGYPTE ANTIQUE (Civilisation) - La religion

  • Écrit par 
  • Jean VERCOUTTER
  •  • 11 361 mots
  •  • 24 médias

Dans le chapitre « Hors des cosmogonies et des mythes »  : […] Cosmogonies et mythes mettent en scène les principaux dieux de l'Égypte et cherchent, souvent de façon arbitraire, à les grouper et à les unir par des liens familiaux. Toutefois, certaines divinités, même parmi les plus importantes, n'apparaissent pas ou ne jouent qu'un rôle secondaire dans ces récits. Tel notamment Amon, dont le temple de Karnak est pourtant le plus grand sanctuaire de l'Égypte […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/egypte-antique-civilisation-la-religion/#i_11302

Pour citer l’article

Yvan KOENIG, « ANUBIS », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 26 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/anubis/