ANTHROPOLOGIE DES CULTURES URBAINES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L’empirisme français

La question des cultures urbaines n’a intéressé que très tardivement les sociologues et anthropologues français. La réception des travaux de l’école de Chicago fut lente, fragmentée et d’emblée polémique. Les interprétations en termes de culture urbaine cherchant à analyser la spécificité des modes de vie et des formes de socialisation en ville ont ainsi fait l’objet d’une forte critique de la part des sociologues marxistes dans les années 1960. Le sociologue Manuel Castells les assimila à une « idéologie de la modernité » (1972), considérant qu’elles confondaient des comportements générés par le capitalisme à une forme de vie proprement urbaine. « La culture urbaine n’est qu’un mythe », affirmait-il. De son côté, l’anthropologie française a longtemps été réticente aux investigations urbaines. Des recherches pionnières comme celle de Georges Balandier (1955) sur les « Brazzavilles noires » ne firent que peu d’émules et la question de la légitimité des terrains urbains n’a cessé de se poser dans ce champ disciplinaire jusqu’à la fin du xxe siècle (Michèle de La Pradelle, 2000). La première recherche ethnographique sur des bandes de jeunes en France est celle de Jean Monod (1968). Il est allé enquêter sur le terrain des blousons noirs parisiens pour vérifier l’hypothèse de Claude Lévi-Strauss (1961) selon laquelle l’uniformisation culturelle croissante de la planète allait de pair avec une différenciation interne des sociétés. Lévi-Strauss pensait que la diversité culturelle qui tendait à se réduire ‒ dans ce qu’il qualifiait de nouveau régime de « compénétration mutuelle » ‒ se reconstituerait sur d’autres plans. « Qui sait si les conflits de générations, que tant de pays vérifient en ce moment dans leur sein, ne sont pas la rançon qu’ils payent pour l’homogénéisation croissante de leur culture sociale et matérielle ? »

Cette ethnographie de la sociabilité des bandes de blousons noirs n’impulsa pas d’autres recherches. La question des cultures urbaines [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 7 pages



Médias de l’article

Quartier juif de New York dans les années 1930

Quartier juif de New York dans les années 1930
Crédits : FPG/ Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Punks dans les rues de Londres au début des années 1980

Punks dans les rues de Londres au début des années 1980
Crédits : PYMCA/ Universal Images Group/ Getty Images

photographie

Graffitis dans le quartier de Ménilmontant à Paris

Graffitis dans le quartier de Ménilmontant à Paris
Crédits : Bertrand Gardel/ hemis.fr

photographie





Écrit par :

  • : maître de conférences en anthropologie, université de Paris-Nanterre

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Virginie MILLIOT, « ANTHROPOLOGIE DES CULTURES URBAINES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 25 février 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/anthropologie-des-cultures-urbaines/