POPULATIONS ANIMALES (DYNAMIQUE DES)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Système population-environnement

Système population-environnement
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Éléments intervenant dans la dynamique du système population-environnement

Éléments intervenant dans la dynamique du système population-environnement
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Densité des populations naturelles et démographie

Densité des populations naturelles et démographie
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Modèle de dynamique de population naturelle

Modèle de dynamique de population naturelle
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Tous les médias


Biodémographie et biologie évolutive

Les flux au sein des populations animales, même régulés par des quantités d'énergie ou de matière, s'expriment en nombre d'individus. La qualité de l'individu, phénotypique ou génotypique, et son expression à travers le comportement vont donc participer à la détermination des flux. Ce rôle de l'individu relie approches démographique et évolutive. Les progrès de la dynamique des populations ont donc eu des conséquences importantes sur notre compréhension du fonctionnement évolutif des populations.

Le concept de stratégie en écologie

Le cycle de vie des organismes résulte d'un ensemble de traits qui contribuent à leur survie et à leur reproduction, donc à leur valeur sélective (fitness darwinienne). Aussi l'analyse de tels assemblages de caractères – morphologiques, physiologiques, éthologiques, écologiques, démographiques – est-elle de première importance en biologie évolutive. Ces combinaisons complexes de caractères ont été appelées, dans une perspective évolutionniste, « stratégies » ou « tactiques » : réunissant des traits qui fonctionnent ensemble et coévoluent, elles traduisent l'adaptation des populations à leur environnement.

D'une manière très générale, on peut dire qu'une stratégie, pour un être vivant, est, dans une situation donnée, un type de réponse ou de performance parmi une série de possibilités. Implicitement, on admet l'existence de contraintes, externes ou internes, ainsi que celle de choix (dans un sens que nous allons préciser) et de compromis entre fonctions biologiques face à ces contraintes. En effet, pour survivre et se reproduire, tout être vivant a besoin de matière et d'énergie qu'il lui faut répartir entre ses différentes fonctions essentielles. À la suite de contraintes diverses (abondance et capturabilité des proies, temps nécessaire à la recherche et à l'ingestion de celles-ci, etc.), la quantité d'énergie disponible est limitée. Par conséquent, accroître l'allocation d'énergie à la reproduction, par exemple, équivaut à réduire l'énergie disponible pour la croissance ou les dépenses d'entretien. Il y [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 19 pages


Écrit par :

  • : professeur à l'université de Paris-VI-Pierre-et-Marie-Curie, directeur du département écologie et gestion de la biodiversité, Muséum national d'histoire naturelle, Paris
  • : docteur ès sciences, directeur de recherche au C.N.R.S.

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Robert BARBAULT, Jean-Dominique LEBRETON, « POPULATIONS ANIMALES (DYNAMIQUE DES) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/animal-dynamique-des-populations/