POPULATIONS ANIMALES (DYNAMIQUE DES)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Système population-environnement

Système population-environnement
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Éléments intervenant dans la dynamique du système population-environnement

Éléments intervenant dans la dynamique du système population-environnement
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Densité des populations naturelles et démographie

Densité des populations naturelles et démographie
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Modèle de dynamique de population naturelle

Modèle de dynamique de population naturelle
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Tous les médias


L'accès aux paramètres démographiques

Parallèlement à l'apport de la modélisation, la dynamique des populations et notre connaissance des systèmes population-environnement n'ont pu progresser que par un meilleur accès aux paramètres démographiques des populations naturelles.

Des recensements successifs d'une population, s'ils renseignent sur les taux de croissance ou de décroissance, ne reflètent que le bilan des divers flux – naissance, mort, immigration ou émigration à différentes échelles – qui peuvent voir leurs effets s'ajouter ou se contrarier. Notre compréhension du fonctionnement des populations à partir de données de recensements ne peut donc être que limitée. Il est désormais reconnu que seul le suivi d'individus au cours du temps permet d'estimer avec précision les flux d'individus et leurs variations (par sexe, classe d'âge, sous-populations...). Il repose sur une identification par une marque unique, qui reste caractéristique de l'individu sur lequel elle a été posée. Les données ainsi obtenues relèvent de ce qu'il est convenu d'appeler les méthodes de capture-marquage-recapture. On peut y voir l'analogue, pour la biologie des populations, de la méthode des traceurs radioactifs en cinétique chimique ou en physiologie, dans laquelle un ensemble d'atomes est marqué et suivi au cours du temps.

Le problème de base du suivi individuel dans la nature est la fréquente impossibilité pratique de suivre exhaustivement les individus au cours du temps, et donc de connaître avec certitude leurs dates de mort, même en se restreignant à un échantillon. Cette difficulté est presque omniprésente dans les populations animales, mais elle peut exister aussi dans les populations végétales, par exemple lorsque les individus passent la saison hivernale sous forme hypogée non détectable. Les données de base sont donc ainsi constituées le plus souvent de dates intermittentes de détection d'individus vivants. Lorsque le suivi ne porte que sur deux dates, il est alors impossible de faire la [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 19 pages



Écrit par :

  • : professeur à l'université de Paris-VI-Pierre-et-Marie-Curie, directeur du département écologie et gestion de la biodiversité, Muséum national d'histoire naturelle, Paris
  • : docteur ès sciences, directeur de recherche au C.N.R.S.

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Robert BARBAULT, Jean-Dominique LEBRETON, « POPULATIONS ANIMALES (DYNAMIQUE DES) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 10 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/animal-dynamique-des-populations/