LEHNINGER ALBERT L. (1917-1986)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Mort le 4 mars 1986 au terme d'une longue carrière de chercheur et d'enseignant, Albert L. Lehninger est universellement connu des étudiants en sciences et en médecine pour ses livres d'enseignement dont le premier, paru en 1970 sous le simple titre de Biochemistry, renouvelle complètement l'écriture des livres de cette discipline. Contrairement à ses prédécesseurs en ce domaine, A. L. Lehninger ne se contente pas d'aligner des réactions biochimiques ; il tire de réflexions scientifiques sur la création de la vie un fil conducteur ou logique de l'état vivant qui donne à ce premier livre une remarquable originalité. Une seconde édition, en 1975, renforce le succès de ce livre qui sera traduit dans de nombreux pays (en France, aux éditions Flammarion). Enfin, en 1982, il modernise et médicalise son livre qui devient Principles of Biochemistry. Le succès ne se dément pas.

Albert L. Lehninger est également connu comme fondateur de la bioénergétique : il crée le mot et le concept un an après la rédaction de son tout premier livre, The Mitochondrion (c'est-à-dire le chondriome, compartiment intracellulaire consitué par les mitochondries).

Ce sont ses travaux sur ces organites qui, à la fin des années 1940 et au début des années 1950, lui apporteront une grande notoriété internationale. Dès 1948, les travaux de Hogeboom et de ses collaborateurs avaient permis de localiser la succinate déshydrogénase et la cytochrome oxydase dans les mitochondries ; puis Walter Schneider et Van Potter avaient montré que les mitochondries pouvaient oxyder les substrats du cycle de Krebs. Il appartenait cependant à Eugene P. Kennedy et Albert L. Lehninger de montrer en 1949, dans un article considéré comme un texte classique de la biochimie, que toutes les enzymes du cycle de Krebs et de l'oxydation des acides gras étaient localisées dans les mitochondries, alors que les enzymes de la glycolyse étaient présentes dans le surnageant de centrifugation (cytosol). Peu après, Albert L. Lehninger publie un [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : professeur de biochimie à l'université René-Descartes, chef de service à l'hôpital Necker, Paris

Classification


Autres références

«  LEHNINGER ALBERT L. (1917-1986)  » est également traité dans :

PRÉPARATION DES ORGANITES CELLULAIRES - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Paul MAZLIAK
  •  • 403 mots

1948 E. Kennedy et A. Lehninger montrent que les mitochondries, isolées du foie de rat par ultracentrifugation, effectuent les phosphorylations d'ADP couplées aux oxydations terminales de la respiration […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/preparation-des-organites-cellulaires-reperes-chronologiques/#i_98136

Pour citer l’article

Pierre KAMOUN, « LEHNINGER ALBERT L. - (1917-1986) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 08 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/albert-l-lehninger/