Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

ROBBE-GRILLET ALAIN (1922-2008)

Bibliographie

R.-M. Allemand, Alain Robbe-Grillet, coll. Les Contemporains, Seuil, Paris, 1997

O. Bernal, Alain Robbe-Grillet : le roman de l'absence, Gallimard, Paris, 1964

O. Corpet & E. Lambert, Alain Robbe-Grillet, voyageur du Nouveau Roman, I.M.E.C., Paris, 2002

F. Jost dir., Robbe-Grillet, Obliques 15/16, Borderie, Paris, 1978

F. Migeot, Entre les lames : lectures de Robbe-Grillet, coll. Annales littéraires, Presses universitaires franc-comtoises, Besançon, 1999

C. Milat, Robbe-Grillet, romancier alchimiste, L'Harmattan, Paris, 2001

B. Morissette, Les Romans de Robbe-Grillet, Minuit, Paris, 1963, rééd. 1971

R. Predal, Robbe-Grillet cinéaste, Presse universitaires de Caen, Caen, 2005

J. Ricardou dir., Robbe-Grillet : analyse, théorie, Actes du colloque de Cerisy-la-Salle, coll. 10/18, U.G.E., Paris, 1976 ;

J-C. Vareille, Alain Robbe-Grillet l'étrange, A-G. Nizet, Paris, 1981.

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : agrégé de lettres modernes, ancien élève de l'École normale supérieure

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Autres références

  • LA REPRISE et LE VOYAGEUR (A. Robbe-Grillet)

    • Écrit par Jean-Didier WAGNEUR
    • 1 011 mots

    Étonnant Robbe-Grillet ! Ce sentiment aura été partagé par une presse unanime à célébrer aujourd'hui une littérature qu'elle vilipendait jadis : le nouveau roman. L'histoire en a été rabâchée et immortalisée depuis longtemps dans les manuels de littérature française du ...

  • LE VOYEUR, Alain Robbe-Grillet - Fiche de lecture

    • Écrit par Philippe DULAC
    • 1 091 mots

    Salué dès sa parution, en 1955, par des articles demeurés fameux de Roland Barthes et de Maurice Blanchot, Le Voyeur fut plutôt froidement accueilli par la critique de l'époque qui alla jusqu'à voir dans ce texte sans héros et presque sans intrigue une manière d'aberration mentale. Il est vrai que...

  • AUTOFICTION

    • Écrit par Jacques LECARME
    • 2 426 mots
    • 2 médias
    ...le préfixe auto- et l'autre, le substantif fiction. Doubrovsky, en dépit de sa revendication romancière, reste rivé au geste autobiographique ; Alain Robbe-grillet, lui, fuit par tous les moyens, et les plus rusés, le réalisme référentiel. Dans toute la saga doubrovskienne, il n'y a pas un seul...
  • BUTOR MICHEL (1926-2016)

    • Écrit par Jean ROUDAUT
    • 2 924 mots
    • 1 média
    ...des auteurs, en particulier de Nathalie Sarraute ou de Robert Pinget, qui ne jugeaient pas utile de théoriser leur pratique. Les seules proclamations d' Alain Robbe-Grillet, puis de ses disciples, à savoir que le texte, sans origine ni fin hors de lui, n'avait d'existence que littérale, que sa seule vérité...
  • DESCRIPTION, notion de

    • Écrit par Elsa MARPEAU
    • 985 mots

    La description permet de donner à voir en imagination, grâce au langage. Elle constitue une pause, un contretemps dans le flux du récit. Sa finalité représentative semble ainsi l'opposer aux visées narratives de ce dernier. Toutefois, cette distinction théorique est plus complexe dans la pratique,...

  • ÉROTISME

    • Écrit par Frédérique DEVAUX, René MILHAU, Jean-Jacques PAUVERT, Mario PRAZ, Jean SÉMOLUÉ
    • 19 774 mots
    • 7 médias
    ...provoqué un premier scandale en 1973. Sortent quelques mois plus tard plusieurs films, parmi lesquels Glissements progressifs du plaisir (d'Alain Robbe-Grillet), Contes Immoraux (de Walerian Borowczyk) et Emmanuelle (de Just Jaeckin) dont l'aura sulfureuse apparaît aujourd'hui bien dérisoire....
  • Afficher les 14 références

Voir aussi