CHARTIER ALAIN (1385-? 1429)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'œuvre de ce grand poète de la fin du Moyen Âge reste injustement négligée : il a pourtant laissé une marque profonde et subtile dans la littérature française. Clément Marot dit de ses vers qu'ils étaient un honneur pour toute la Normandie, sa province natale, et fit ainsi son éloge : Le bien disant en rithme / Alain... dont la muse est fine.

Le grand humaniste Étienne Pasquier (1529-1615) prolongea cet éloge, nommant Chartier le « grand poète de son temps ». Mais Alain Chartier ne fut pas seulement poète : on l'admira aussi pour sa prose soignée, écrite en français et en latin, à tel point que Pasquier lui donna le titre de « Sénèque de la France ». La perfection de sa prose (Quadriloge invectif, 1422) était telle, qu'au xviie siècle un maître de la langue française, Charles Sorel, déclarait qu'il la préférait à ses poèmes. Ses deux formes d'expression ont en tout cas profondément influencé la création littéraire du xve siècle, notamment l'art des rhétoriqueurs qui le considéraient comme le père de l'élégance française : « noble poète et orateur », comme le précise Jean Lemaire de Belges.

Alain Chartier ne se contentera pas de marquer la littérature française par ses écrits, il le fit également par le mythe qui entoura sa vie. Ce mythe — l'histoire du fameux baiser qu'aurait laissé Marguerite d'Écosse sur les lèvres de Chartier, faisant jaillir ainsi toute la création poétique de sa bouche — fut repris au xixe siècle par de grands écrivains tels Gérard de Nerval et Alfred de Musset. Un fait historique est certain : Chartier fut le secrétaire du roi Charles VI, ainsi que de Charles VII, et occupa le poste d'ambassadeur en Allemagne, à Venise et en Écosse. Un grand événement historique influença plus particulièrement son œuvre : la bataille d'Azincourt (1415), qui engendra l'un de ses plus longs poèmes (3 600 vers) : Le Livre des Quatre Dames. Le thème principal en est les malheurs de quatre femmes qui s'interrogent sur leurs destins respectifs et se demandent lequel est le plus douloureux : l'amant de la première dame e [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

  • : chargé de cours à l'université de Paris-III (littérature comparée)

Classification

Autres références

«  CHARTIER ALAIN (1385-? 1429)  » est également traité dans :

MOYEN ÂGE - La littérature en prose

  • Écrit par 
  • Nicola MORATO
  •  • 6 839 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « La prose aux XIVe et XVe siècles »  : […] La transition entre ancien français et moyen français se conclut vers le milieu du xiv e  siècle. Elle s’accompagne d’une réorganisation globale du système stylistique et thématique, sur le fond d’une transformation profonde des structures des savoirs littéraires et pratiques, qui nécessitent désormais la prose pour la mise en écrit, la communication, la transmission et l’archivage de toutes sorte […] Lire la suite

MOYEN ÂGE - La poésie lyrique

  • Écrit par 
  • Daniel POIRION
  •  • 5 698 mots

Dans le chapitre « Chroniques, satires et ballades »  : […] Encore musical chez Machaut, le lyrisme devient romanesque avec Froissart, le chroniqueur, qui rima des dits et de courts poèmes pour les cours d'Angleterre et du nord de la France. Le plus souvent, la convention courtoise l'amène à présenter l'amour de très jeunes gens, qu'il fait s'exprimer avec une grâce un peu mignarde. Cependant, il demande aux personnages des pastourelles de se faire l'écho […] Lire la suite

NATION - L'idée de nation

  • Écrit par 
  • Georges BURDEAU, 
  • Pierre-Clément TIMBAL
  •  • 4 391 mots

Dans le chapitre « La nation française existe au XVe siècle »  : […] Au xv e  siècle, le résultat est acquis : les défaites, puis les succès de cette longue guerre et l'épopée de Jeanne d'Arc ont exercé une influence décisive sur la formation du sentiment national. Alain Chartier écrit en 1422 : « Après le lien de foy catholique, Nature vous a, devant toute autre chose, obligiez au commun salut du pays de votre nativité » ( Le Quadrilogue invectif ). Si des textes […] Lire la suite

Pour citer l’article

Joël SHAPIRO, « CHARTIER ALAIN (1385-? 1429) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 septembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/alain-chartier/